JEFF PACHOUD / AFP

Coronavirus : situation stable, le point sur la circulation du virus dans les 12 départements de la région ce jeudi

Très touchée au mois de novembre, la région Auvergne-Rhône-Alpes n'est plus la région la plus touchée de France par la circulation du virus actuellement. Depuis plusieurs jours, la région est dans une forme de plateau. Avec une circulation du virus importante. Mais pas d'explosion des cas, pour le moment.

La circulation du virus à un instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante en gros. C'est un très bon moyen de mesuré le degré de circulation du virus à un instant t sur un territoire.

D'après les dernières données dont nous disposons, des données stabilisées s'arrêtant au dimanche 17  janvier, le taux d'incidence est de 214 dans le Rhône et de 206 dans l'ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les chiffres de Santé publique France prennent donc en compte la période du lundi 11  au dimanche 17 janvier. Région, et de loin, la plus touchée par l'épidémie de covid-19 au mois de novembre, Auvergne-Rhône-Alpes est actuellement la 3e région de France où le virus circule le plus. Derrière PACA (taux d'incidence de 329), Bourgogne-Franche-Comté (243) et donc AURA (206). A titre de comparaison, le taux d'incidence était de 900 dans la région début novembre 2020, pendant près de deux semaines

La circulation du virus n'est pas toujours homogène dans la région d'un département à l'autre. Ainsi d'après les dernières données stabilisées au 17 janvier, les taux d'incidence sont ainsi :

  • Drôme : 254
  • Haute-Loire : 241
  • Loire : 237
  • Ardèche : 227
  • Allier : 217
  • Rhône : 206
  • Ain : 199
  • Puy-de-Dôme : 195
  • Isère : 194
  • Haute-Savoie : 179
  • Savoie : 160
  • Cantal : 136

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : 8500 décès en plus, la surmortalité dans la région lors de la 2e vague en chiffres et en graphique

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut