Bar la Fourmilière, à la Guillotière (©Antoine Merlet)

Coronavirus : nouvelles annonces, pourquoi le Préfet n'a pas fermé les bars à Lyon ?

Le Préfet du Rhône a annoncé ce lundi une série de nouvelles mesures à Lyon et dans le département du Rhône pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans le département. Pour l'instant, les bars et les restaurants vont rester ouverts. A leurs horaires d'ouverture habituels. Explications.

Les bars et restaurants restent ouverts à Lyon. A leurs horaires habituels. Le Préfet du Rhône l'a annoncé ce lundi, alors que de nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie de coronavirus ont été prises à Lyon (lire ICI)

Dans certaines villes, les bars devront fermer à 23h. Pas à Lyon. Pas pour le moment.

"La progression est moins forte à Lyon qu'à certains endroits", a assuré le Préfet du Rhône, Pascal Mailhos.

Le pari de la Préfecture

"On a fait le pari d'engager un véritable dispositif de discussion et de partenariat avec les professionnels. Plus les établissements sont fermés tôt, plus les consommateurs sont sur la voie publique. C'est le pari que nous faisons", ajoute-t-il.

En gros, la Préfecture estime qu'il faut mieux que la population consomme dans des bars ou dans des restaurants, avec des conditions sanitaires encore plus strictes, plutôt qu'elle soit disséminée aux quatre coins de la ville, dans les rues ou sur les Berges. Mais le Préfet du Rhône prévient de la fermeture immédiate des établissements qui ne respecteraient pas strictement les conditions sanitaires.

Les Berges du Rhône restent aussi ouvertes

Ces mesures sont prises pour deux semaines. "Si elles n’apparaissaient pas suffisamment efficaces, nous prendrons des mesures plus sévères, à l'instar d'autres villes", a souligné le Préfet du Rhône.

Les Berges du Rhône, où des rassemblements ont fait polémiques ces derniers jours, restent aussi ouvertes.

5 commentaires
  1. Limas69 - lun 21 Sep 20 à 18 h 42

    Les "autorités" ne sont pas capables de faire respecter les lois. Vos articles quotidiens font état de rodéos urbains, de voitures brulées, de rixes, de meurtres sans parler du trafic de drogues ... alors garantir la fermeture des bars et berges du Rhône ??? Une rigolade !!!

    Modéré
  2. noisette - lun 21 Sep 20 à 21 h 20

    Ne pas déplaire aux jeunes et bars et restaurants ?

    Modéré
  3. Josette Dorel - mar 22 Sep 20 à 8 h 16

    pas plus de 10 personnes chez soi?....bars bondés le soir......berges avec ses peniches , pieds humides ou cohabitent des centaines de personnes souvent non masquées vociferants et dansants .....et on parle de bon sens!!!!!!

    Modéré
  4. noisette - mar 22 Sep 20 à 14 h 10

    Il ne faut pas deplaire....

    Modéré
  5. Abolition_de_la_monnaie - mer 23 Sep 20 à 13 h 13

    C'est surtout la vitesse de rotation monétaire qu'il ne faut pas freiner.
    Si on empêche le commerce, forcément, c'est la cascade de prises de têtes.
    Dans un système postmonétaire on ne serait pas enfermés dans de tels pièges.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut