(Photo by GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Coronavirus : les tests PCR et antigéniques seront-ils toujours gratuits à la rentrée ?

L'Académie nationale de médecine recommande la fin du remboursement des tests PCR et antigéniques dans certains cas de figure. Selon elle, la gratuité de ces tests de dépistage détournerait en effet les Français de la vaccination. Le gouvernement affirme que la question "se posera autour de la rentrée". 

Faudra-t-il bientôt débourser quelques dizaines d'euros pour effectuer un test de dépistage contre le Covid-19 ?

Cette question concernant la fin du remboursement des tests PCR et antigéniques a notamment été abordée par l'Académie nationale de médecine le 23 juin dernier. L'organisme avait recommandé de "suspendre le remboursement des tests (…) pratiqués pour convenances personnelles (obtention d’un passe sanitaire, voyages internationaux, participation à des événements collectifs) chez les personnes non vaccinées" , "afin d’élever rapidement le niveau national de couverture vaccinale au cours de l’été". 

La question du remboursement "se posera autour de la rentrée"

Cette question du remboursement ou non des tests de dépistage, qui ne concerne pas les tests réalisés en cas de symptômes du Covid ou pour les cas contacts, "se posera autour de la rentrée", a indiqué ce lundi 28 juin le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.  "Je ne fais pas ici d’annonce, évidemment, mais la question pourra se poser", a-t-il expliqué sur l'antenne de Franceinfo.

Gabriel Attal a écarté pour le moment la proposition émise par l'Académie nationale de médecine, tout en soulignant que des personnes attendent encore "pour avoir leur deuxième dose" et n’y "sont pour rien".

Dans son communiqué, l'Académie de médecine avait mis en avant le "recours répété aux tests RT-PCR ou antigéniques qui sont offerts gratuitement sur le sol français" comme l'un des "facteurs qui peuvent détourner les individus de la vaccination". 

Lire aussi : Coronavirus : le nombre d'injections en baisse, le point sur la vaccination à Lyon et dans la région

Faire défiler vers le haut