©Vivian Bruchez

Coronavirus : les stations de ski se préparent à ouvrir dès la fin du confinement

À l'approche de l'ouverture de la saison hivernale, l'industrie du ski se mobilise pour ouvrir dès la fin du confinement.

Si la saison estivale a pu avoir lieu, rien n'est moins sûr concernant la tenue de la saison hivernale de ski, qui devait débuter en ce mois de novembre avant d'être repoussée suite à la mise en place d'un nouveau confinement national. Prévu jusqu'au 1er décembre, ce deuxième confinement de l'année chamboule le calendrier d'ouverture des stations de ski en France mais ne décourage pas les organisateurs.

En effet, les membres de l'Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), qui comprend une centaine de stations dans tout le pays, et les parlementaires membres du réseau "Fil Neige" se sont réunis vendredi dernier, lors d'une visioconférence, afin d'évoquer le plan de bataille à suivre afin de permettre l'ouverture des stations dès la fin du confinement. Au cours de ce meeting, trois grands axes ont été abordés, dont celui du protocole sanitaire à mettre en place en cas d'accord pour l'ouverture des stations et le maintien des classes de neige, qui comporte un grand enjeu économique pour l'industrie du ski.

Travail avec le gouvernement afin de permettre l'ouverture des stations

L'ANMSM et les élus qui composent "Fil Neige" estiment que le confinement devrait " permettre de faire tomber le nombre de contaminations quotidiennes " et donc favoriser une réouverture des stations pour la saison hivernale. " Nous travaillons sur la base de la connaissance de nos clients, de l’expérience de la gestion du parcours client et de la parfaite maitrise de nos territoires pour pouvoir ouvrir l’ensemble des stations de ski françaises, Jean-Luc Boch, président de France Montagnes et de l’ANMSM dans un communiqué. Nous pouvons assurer que l’ensemble des acteurs et forces économiques qui composent les stations de ski françaises poursuivent la préparation de la saison. Nous allons travailler dans les prochaines semaines avec le gouvernement pour permettre, dès que cela sera possible, le meilleur accueil de nos clients. "

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut