Coronavirus : le Haut conseil de la santé publique déconseille les masques faits "maison" face aux variants

Dans un avis du Haut conseil de la santé publique révélé le 18 janvier il est conseillé de privilégier les masques chirurgicaux et en tissu de catégorie 1 selon les normes Afnor. Les masques en tissu de catégorie 2 et faits "maison" ne seraient pas assez performants.

Remplacer ses masques faits maisons et certains en tissu, voilà les recommandations que le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a transmis ce dimanche à la Direction générale de la santé. C’est l’arrivée en Europe de variants du coronavirus qui a poussé la rédaction de cet avis.

Pour faire face à ces nouvelles formes plus contagieuses, le groupe de travail du HCSP a considéré qu’il fallait une montée en gamme des mesures de protection. La principale mesure mentionnée est de privilégier les masques industriels en tissu lavable et réutilisable de catégorie 1 selon la norme Afnor. Elle garantit le filtrage de 90 % des particules de trois micromètres, contre 70 % d’entre elles pour les masques de catégorie 2. Pour connaitre la catégorie de son masque industriel, il suffit de regarder l’étiquette. Les performances des masques artisanaux n’ayant pu être testées, il est également conseillé de les remplacer. Les masques chirurgicaux jetables sont, de leur côté, jugé suffisamment efficace.

Le HCSP ne se focalise pas uniquement sur le masque pour lutter contre les variants. Il conseille également de porter la distanciation physique à 2m au lieu des 1m actuels.

Lire aussi : Coronavirus : quels effets "fêtes de fin d'année" ? Le point sur la circulation du virus à Lyon et dans le Rhône ce lundi

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut