Black Friday

Coronavirus et confinement : vers l'annulation du "black friday" ?

Quatre fédérations de magasins demandent au gouvernement de restreindre les ventes en ligne "aux seuls produits de première nécessité". Ils réclament aussi l'interdiction du "black friday".

Dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, quatre fédérations de magasins, la Confédération des commerçants de France (CDF), la Fédération française des associations de commerçants (FFAC), la Fédération nationale des centres-villes "Vitrines de France" (FNCV) et le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), expliquent que la fermeture des commerces dits "non essentiels" avantage dangereusement les plateformes de commerce en ligne, comme Amazon et Alibaba.

Ils demandent également "l’interdiction immédiate du black friday 2020". Il doit avoir lieu le vendredi 27 novembre cette année.

Les fédérations réclament aussi la réouverture des commerces "non essentiels" dès le jeudi 12 novembre.

Lire aussi : Coronavirus : l'appel du maire de Lyon aux Lyonnais pour sauver les commerces de proximité

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - lun 9 Nov 20 à 12 h 43

    J'ai cru qu'ils étaient contre cette foire aux soldes et à la sur-consommation... mais non, ils l'ont juste en travers parce qu'ils n'ont pas leur part du gâteau ! 😀
    Le commerce est un jeu où presque tous les coups sont permis, c'est une guerre.
    Il faut assumer ce jeu finalement débile.

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Lugdunum69 - lun 9 Nov 20 à 14 h 10

    Absurde, j'espère que ça restera comme ça était les années précédentes.

    Sinon on ne va plus pouvoir rien à acheter à bon prix...

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut