Coronavirus : à Lyon, quelle est la situation en réanimation ce mardi ?

Lyon a subi de plein fouet la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Des patients ont dû être transférés des hôpitaux lyonnais vers d'autres régions pour permettre d'accueillir tout le monde. Un mois après le pic, la pression reste importante dans les hôpitaux lyonnais. Décryptage.

Lyon a connu plusieurs jours et semaines de grosse tension au mois de novembre. Avec une très forte tension hospitalière. Lyon Capitale vous avait proposé mi-novembre une interview avec le directeur général des HCL (Hospices civils de Lyon) sur la situation, très délicate, dans les hôpitaux à Lyon (lire ici).

Dans les HCL, plus du double du nombre de lits de réanimation de base ont été "armés". Des patients ont été transférés de Lyon vers d'autres régions pour accueillir tout le monde. Et pour soigner tout le monde.

Il y a toujours plus de patients en réa, à Lyon, que le nombre de lits en temps normal

Un mois après le pic, quelle est la situation dans les hôpitaux à Lyon ? Dans les HCL, 205 lits de réanimation sont encore armés (contre 139 en temps normal). 277 avaient été armés au pic mi-novembre avec la déprogrammation de toutes les opérations non urgentes et la réorganisation de nombreux services. Sur ces 205 lits de réanimation, 88 % sont occupés actuellement. En résumé, à Lyon, il y a toujours, ce 15 décembre, plus de patients en réanimation que le nombre de lits de réanimation en temps normal.

Sur les patients en réanimation actuellement à Lyon, 43 % sont des patients covid (un taux qui a tendance à baisser depuis plusieurs jours).

Encore 50 % des opérations non urgentes déprogrammées à Lyon

Non, la situation n'est pas redevenue à la normale. Loin de là. Même si ça va mieux. Même si la tension est moins forte. Encore 50 % des opérations "non urgentes" sont toujours déprogrammées, à Lyon, en ce mois de décembre.

Ce mardi, plus de 4500 personnes sont encore hospitalisées des suites du covid dans la région. Dont 500 en réanimation (lire le point quotidien de Lyon Capitale dans la région ici). Le département du Rhône, avec plus de 1100 patients "covid" hospitalisés ce lundi, est toujours le département avec le plus de patients à l'hôpital de France lors de cette 2e vague.

Lire aussi : Coronavirus : à Lyon, la stratégie des hôpitaux pour éviter saturation et "médecine de catastrophe"

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut