Aéroport Lyon Saint-Exupéry ©Flora Chaduc

Coronavirus à Lyon : ouverture des frontières le 1er juillet, mais où pourrez-vous vraiment aller ?

La France a annoncé la réouverture progressive de ses frontières extérieures hors union européenne à partir du 1er juillet. Mais il ne sera pas possible d'aller partout le 1er juillet. Loin de là. Les frontières avec les Etats-Unis ou le Brésil, par exemple, vont rester fermées plus longtemps.

La France a annoncé la réouverture progressive de ses frontières extérieures hors union européenne à partir du 1er juillet. Mais il ne sera pas possible d'aller partout le 1er juillet. Loin de là.

"Cette ouverture s'effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d'ici là", expliquait récemment le gouvernement français.

Pas possible, encore, d'aller aux Etats-Unis ou au Brésil

Ainsi, une liste de pays devrait être définitivement établie ce samedi. Il devrait être possible de se rendre à partir de début juillet : Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay.

En revanche, pour l'instant, sauf improbable retournement de situation, pas de voyage possible au Brésil, aux Etats-Unis ou en Russie début juillet.

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut