Coronavirus à Lyon : les urgences dentaires tournent à plein régime

Malgré le confinement, plus de 600 consultations par jours sont réalisées par les urgences dentaires en Auvergne-Rhône-Alpes et 3000 appels sont traités. 

Trois semaines après la fermeture préventive des cabinets dentaires, plus de 3 000 appels sont traités chaque jour par les urgences dentaires dont 600 sont orientés vers un cabinet de garde. Tous ces appels font l'objet d'un questionnaire afin de déterminer le degré d'urgence du patient. Quand une urgence dentaire est avérée “et qu'un geste technique est nécessaire, le patient est orienté vers une régulation départementale gérée par chaque Conseil Départemental. Ces cellules de crise sont les seules habilitées à orienter les patients vers les cabinets dentaires de garde, centre hospitalier ou faculté d'odontologie les plus proches”, l'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne Rhône-Alpes. Les cabinets sont fermés depuis le 23 mars et toutes les interventions liées à des soins de confort, esthétiques ou prothétiques ont été reportées. 

“Nous avons la chance d'avoir l'appui de nombreux chirurgiens-dentistes volontaires. Notre problème, c'est le manque de temps. En raison des mesures de prévention, chaque cabinet ne peut réaliser que 8 à 10 interventions par jour. C'est moitié moins qu'avant la pandémie de coronavirus”, a déclaré le docteur Eric Lenfant, président de l'URPS Chirurgiens-dentistes d'Auvergne-Rhône-Alpes. 

Des protocoles de décontamination ont été mis en place. “De fait, entre chaque patient, les praticiens équipés de la tête aux pieds doivent respecter un protocole aussi strict qu'indispensable pour assurer leur protection comme celle de leurs patients. En l'occurrence, toutes les surfaces ainsi que les matériels sont soigneusement nettoyés, désinfectés et aérés. Un travail minutieux qui exige 30 minutes après chaque intervention, ce qui limite le nombre de rendez-vous disponibles”, conclut l'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne Rhône-Alpes.

à lire également
2 commentaires
  1. cocoly - 17 avril 2020

    J'ai des problèmes dentaires (dent cassée) mais qui ne sont pas considérés comme "urgent" m'a dit mon dentiste. Lors de cet appel téléphonique, j'ai voulu prendre un rdv pour le jour de la réouverture du cabinet dentaire. Celui-ci m'a dit que c'était Impossible de fixer un rdv à l'avance, je dois attendre la fin du confinement. Et cerise sur le gâteau il m'a gentiment annoncé que les délais d'attente pour une consultation allaient être de l'ordre de 2 à 3 mois !

  2. Georges Marchais - 17 avril 2020

    Vous n'avez encore rien vu. Le confinement va être la plus grosse erreur commise par notre pays depuis toujours. Les conséquences voir être terribles, y compris sur la santé.
    Aujourd'hui de nombreux malades chroniques ne se sont plus soigner.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut