Photo de Ludovic Marin / AFP

Coronavirus à Lyon : le virus n'est pas moins "moins dangereux", selon le ministre de la Santé

Olivier Véran, le ministre de la Santé, explique ce dimanche que la France est "dans une situation à risques". "Aucun argument scientifique ne vient étayer" que le virus serait désormais moins dangereux alors que le nombre de nouveaux cas explose en France. Mais très peu de cas graves. Pour le moment.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, explique ce dimanche dans le JDD que la France est "dans une situation à risques" concernant l'épidémie de coronavirus.

"Aucun argument scientifique ne vient étayer" que le virus serait désormais moins dangereux alors que le nombre de nouveaux cas explose en France. Mais très peu de cas graves. Pour le moment.

A Lyon et dans le Rhône, même constat. Forte augmentation du nombre de cas positifs cette semaine, mais toujours une baisse dans les hôpitaux de la région (lire notre point à Lyon ici).

Le virus circule quatre fois plus chez les jeunes

"Le virus circule quatre fois plus chez les moins de 40 ans que chez les plus de 65 ans, a ajouté le ministre. Si la circulation du SARS-CoV-2 s’accélère encore chez les plus jeunes, les personnes âgées, qui contractent plus souvent des formes plus graves de la maladie, pourraient être à leur tour affectées" Il faut à tout prix éviter, (cela) mettrait en tension notre système sanitaire et serait extrêmement problématique », a-t-il insisté.

Dans la région, cette semaine, sur les 1283 patients testés positifs, 2/3 ont moins de 40 ans. 31 % ont entre 20 et 30 ans, 17 % entre 30 et 40 ans, et 16 % moins de 20 ans.

Le port du masque est désormais obligatoire dans certaines rues de Lyon depuis samedi matin. Lire notre reportage dans les rues de Lyon samedi ici.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut