confinement à Lyon

Coronavirus à Lyon : le Rhône en vert pour le déconfinement, ce qui va changer

Le gouvernement vient de dévoiler la carte de synthèse autour de l'épidémie de coronavirus COVID-19, en vue du déconfinement. Le département du Rhône passe du orange au vert. Voici ce que cela va changer dès le 11 mai.

C'était un vert particulièrement attendu et de plus en plus probable. Dans la carte de synthèse de l'épidémie de coronavirus COVID-19 en France, le département du Rhône quitte le orange pour passer au vert, tout comme la région Auvergne-Rhône-Alpes qui reste l'échelon de référence. Le virus circule moins, les services de réanimation ne sont plus sous tension et le Rhône bénéficie de suffisamment de capacité de tests.

Ce nouveau classement va permettre à la zone géographique de bénéficier d'un déconfinement avec le maximum de permissions, même si des règles strictes vont être mises en place pour éviter une deuxième vague de contamination.

De nouvelles autorisations

Ainsi, à partir du 11 mai, il sera possible de se déplacer ou de pratiquer un sport individuel dans un rayon de 100 km autour de son domicile. Pour les déplacements au-delà de ce rayon, seuls ceux impérieux ou professionnels seront autorisés, avec une attestation. Le jogging ou la promenade en vélo pourront donc dépasser les une heure et être réalisés plus loin que du kilomètre autorisé jusqu'à dimanche. Les promenades en forêt seront également autorisées. Les rassemblements supérieurs à 10 personnes seront interdits.

Lundi marquera également le retour des TCL à 85 % de leur capacité. Néanmoins pour pouvoir prendre le métro, bus, tramway ou funiculaire, il faudra obligatoirement avoir un masque.

Grâce au classement en vert, les parcs pourront à nouveau ouvrir, mais aussi les berges du Rhône et leurs voies cyclables. Néanmoins en cas d'abus, de mauvais comportements, d'attroupements ou de non respect des distances, parcs comme berges pourront être fermés immédiatement sur décision préfectorale  (lire ici).

Les écoles commenceront à rouvrir, mais aussi les collèges (toujours grâce aux verts). Les lycées et universités resteront fermés.

Par ailleurs, médiathèque, bibliothèques ou petits musées pourront rouvrir, tout comme les marchés, commerces, grandes surfaces. À chaque fois, les flux devront être régulés et les distances respectées entre les personnes. À noter, les grandes surfaces supérieures à 40 000 m2 seront toujours fermées, sauf accord du préfet. 

Enfin, les coiffeurs seront à nouveau ouverts, comme comme les salons de beauté, à condition de suivre les guides sanitaires réalisés par la profession.

Une nouvelle étape dans trois semaines

Si le département se maintient en vert durant trois semaines, une nouvelle étape du déconfinement pourra être lancée, avec l'étude de l'ouverture des cafés, restaurants et lycées. Aucune obligation de confinement ne sera prolongée pour les plus fragiles, mais il sera conseillé "de continuer d'observer des règles de prudence très strictes comme durant les deux derniers mois" a rappelé le Premier ministre.

à lire également
Tous les indicateurs statistiques virent au rouge dans la métropole de Lyon. Le nombre de cas positifs progresse de manière exponentielle depuis la rentrée. Plus inquiétant, cette reprise de l’épidémie se lit aussi dans les services de réanimation des hôpitaux lyonnais. Pour éviter une deuxième vague et un reconfinement ciblé, les pouvoirs publics ont décidé […]
Faire défiler vers le haut