(Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)

Coronavirus : à Lyon, le port du masque bientôt obligatoire ou pas dans certaines rues ?

Le nombre de cas positifs de coronavirus est reparti à la hausse en France depuis plusieurs jours. Désormais, les préfets peuvent rendre le port du masque aussi obligatoire dans les lieux publics ouverts. Ainsi, le port du masque est obligatoire dans certaines rues de Lille, de Nice ou encore d'Annecy. Et à Lyon ? Ce n'est pas encore d'actualité.

Le nombre de cas positifs de coronavirus est reparti à la hausse en France depuis plusieurs jours. Avec 1700 nouvelles contaminations en 24h mercredi, 1600 jeudi. Jamais, depuis le 30 mai, le nombre de contaminations en 24h n'avait été aussi élevé.

Dans le Rhône, le nombre de cas positifs a doublé en une semaine (lire notre décryptage ici).

A Lille, Nice, Annecy, le masque est obligatoire dans certaine rues

Les appels à la vigilance, au respect des gestes barrières, est clamé à l'envi pour les autorités. "L'équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment", prévient le Conseil scientifique.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos en France. Mais désormais, les préfets peuvent rendre le port du masque aussi obligatoire dans les lieux publics ouverts. En fonction de la situation locale. C'est le cas dans certaines rues de Lille, de Nice, ou de la vieille ville d'Annecy.

"Lyon n'est pas en alerte"

Et à Lyon ? "Lyon connaît une petite intensification du nombre de cas mais n’est pas en alerte", explique l'adjointe à la Santé à la ville de Lyon, Céline de Laurens, dans les colonnes du Progrès.

"Une analyse fine est réalisée à partir des indicateurs, mais aussi des comportements observés sur le terrain. Lyon est actuellement plus concernée par des flux sortants, qu’entrants. L’épidémie ne reprend pas autant qu’ailleurs", poursuit-elle.

Pas de masque obligatoire dans certaines rues de Lyon donc. Pour l'instant. "Nous travaillons activement avec la préfecture à cette question et nous serons prêts à appliquer un arrêté en ce sens s’il s’avère utile", assure Céline de Laurens.

5 commentaires
  1. Galapiat - 7 août 2020

    pour quelles mauvaises raisons Lyon n'impose pas le port du masque dès que l'on met le nez dehors dans toute l'agglo, .

    1. benplay69009 - 7 août 2020

      Pour quelles mauvaises raison Galapiat veux nous soumettre a sa terrifiante inintelligence et pour quelles mauvaises raisons le covid ne sais pas encore occupé de lui ? 🙂

  2. Marc LOGIER - 7 août 2020

    Au début de l'épidémie on nous serinait que les masques étaient totalement inutiles. Depuis, c'est la surenchère. Il faudrait alors qu'on m'explique pourquoi on autorise bientôt les spectacles avec plus de 5000 spectateurs ou les métros archi bondés comme c'est le cas à lyon aux heures de pointe avec des cadencements évidemment élargis (souvent 7 minutes d'attente entre deux rames sur la A et la B) car dans de tels contextes, la contamination éventuelle est nettement plus risquée que se promener dehors. Enfin si lyon Capitale pouvait éviter de toujours la ramener à propos d'une mesure qui n'est pas encore d'actualité sur Lyon à croire qu'ils n'attendent que ça, on apprécierait beaucoup. Ras le bol de ces articles de remplissage pour informer sur... rien, en fait!

  3. Marc LOGIER - 8 août 2020

    censuré par la rédaction, donc, qui ne supporte pas qu'on pointe du doigt ses approximations
    Au début de l'épidémie on nous serinait que les masques étaient totalement inutiles. Depuis, c'est la surenchère. Il faudrait alors qu'on m'explique pourquoi on autorise bientôt les spectacles avec plus de 5000 spectateurs ou les métros archi bondés comme c'est le cas à lyon aux heures de pointe avec des cadencements évidemment élargis (souvent 7 minutes d'attente entre deux rames sur la A et la B) car dans de tels contextes, la contamination éventuelle est nettement plus risquée que se promener dehors. Enfin si lyon Capitale pouvait éviter de toujours la ramener à propos d'une mesure qui n'est pas encore d'actualité sur Lyon à croire qu'ils n'attendent que ça, on apprécierait beaucoup. Ras le bol de ces articles de remplissage pour informer sur... rien, en fait!

  4. Georges Marchais - 8 août 2020

    Il sera imposé dès la fin de la période annuelle de canicule.
    Vous verrez.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut