Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland.

Coronavirus à Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Clermont : où en est-on ?

Les métropoles de Lyon, Saint-Etienne et Grenoble sont passées en "alerte maximale" le 8 octobre. Clermont-Ferrand y échappe pour l'instant. Où en est la situation épidémiologique dans les métropoles de la région ?

Le passage en "alerte maximale" d'une ville se fait en fonction du dépassement du seuil de trois indicateurs clés : la part de patients COVID dans les services de réanimation, le taux d'incidence dans la population générale et le taux d'incidence chez les plus de 65 ans. Lyon, Saint-Etienne et Grenoble ont largement franchi les seuils en question la semaine dernière et se sont vues placées en "alerte maximale". Elles ont également écopé de mesures plus restrictives ce vendredi 16 octobre avec la mise en place d'un couvre-feu pour un mois. A Clermont-Ferrand, la situation est plus calme. Que disent les chiffres dans ces quatre métropoles de la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Situation catastrophique à Saint-Etienne

Reflet de la situation épidémiologique par département, la situation est particulièrement préoccupante à Saint-Etienne, dans la Loire. Le taux de positivité des tests y est de 21,4 %. Le taux d'incidence dans la population générale est le plus élevé de la région avec 532 cas pour 100 000 habitants, tout comme le taux d'incidence chez les plus de 65 ans, à 419.

Lyon et Grenoble, derrière Saint-Etienne ?

Les métropoles de Lyon et Grenoble semblent connaître une évolution similaire, derrière les chiffres de Saint-Etienne cependant. Le taux d'incidence dans la population générale est de 400 à Lyon, 435 à Grenoble et le taux d'incidence chez les plus de 65 ans est de 260 à Lyon, 273 à Grenoble. Une situation qui reste alarmante, en particulier pour Grenoble, pourtant moins peuplée que Lyon, où le taux de positivité des tests est de 21,8 % (contre 17 % à Lyon). Encore plus élevé que chez les Stéphanois.

Stabilité à Clermont-Ferrand

A Clermont-Ferrand, on est encore loin de ces chiffres. La métropole n'est même pas encore passée en "alerte maximale". Le taux de positivité des tests n'y est "que" de 11,8 % et le taux d'incidence est de 252 dans la population générale et de 222 chez les plus de 65 ans. La recrudescence des cas de coronavirus est bien là, mais la contamination semble être de moindre ampleur que dans les autres métropoles de la région.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut