JEFF PACHOUD / AFP

Coronavirus à Lyon : baisse assez sensible depuis 15 jours du nombre de nouveaux cas dans la région (graphique)

Le calme avant la tempête ? Avant l'explosion des nouveaux cas de variants ? Pour l'instant, en tout cas, la circulation du virus continue de baisser dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et ce depuis environ 2-3 semaines. Tour d'horizon en chiffres.

Pour l'instant, pas d'explosion de nouveaux cas dans la région. Malgré l'arrivée des variants. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus est même en baisse depuis le 25 janvier dans la région. La circulation du virus à un instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus à un instant t sur un territoire. D'après les dernières données dont nous disposons, des données stabilisées s'arrêtant au jeudi 11 février, le taux d'incidence est de 192 en moyenne (-11 en trois jours) dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (-38 en 18 jours).  Les chiffres de Santé publique France prennent en compte la période du vendredi 5 février au jeudi 11 février.

Ce taux d'incidence, actuellement donc inférieur à 200 dans la région, était supérieur à 800 pendant deux semaines début novembre... Il y a plus de quatre fois moins de cas positifs actuellement en Auvergne-Rhône-Alpes. Comme le montre le graphique ci-dessous.

Source : Santé Publique France

Le taux d'incidence est de 193 en moyenne en France. Pour la première fois depuis plusieurs mois, AURA est passée en dessous de la moyenne nationale (le graphique le montre très bien). PACA (taux d'incidence de 353), Ile-de-France (236) et Hauts-de-France (232) sont les trois régions de France les plus touchées actuellement.

L'Ardèche, la Drôme et le Rhône, les départements les plus touchés

Dans la région, l'Ardèche, la Drôme et le Rhône sont les trois départements de la région les plus touchés. Mais la circulation du virus est assez homogène d'un département à l'autre dans la région. Ainsi d'après les dernières données stabilisées au 11 février, les taux d'incidence sont ainsi dans la région :

  • Ardèche : 225 (-33 en 3 jours)
  • Drôme : 221 (-7 en 3 jours)
  • Rhône : 217 (-14 en 3 jours)
  • Ain : 206 (-17 en 3 jours)
  • Loire : 199 (-10 en 3 jours)
  • Isère : 190 (+2 en 3 jours)
  • Haute-Savoie : 182 (-11 en 3 jours)
  • Haute-Loire : 164 (-20 en 3 jours)
  • Puy-de-Dôme : 154 (-17 en 3 jours)
  • Allier : 148 (-26 en 3 jours)
  • Savoie : 140 (-1 en 3 jours)
  • Cantal : 134 (-20 en 3 jours)

Lire aussi : Coronavirus : dans les hôpitaux de la région, des chiffres toujours stables

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut