Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus : 700 patients en réanimation dans la région, quelles sont les capacités d'accueil ?

L'épidémie de coronavirus dure depuis plus d'un mois en France. En Auvergne-Rhône-Alpes notamment. Vendredi soir, 698 patients étaient en réanimation dans la région. Mais quelles sont les capacités d'accueil de la région ? Comment éviter que les hôpitaux soient saturés ?

L'épidémie de coronavirus dure depuis plus d'un mois en France. Les régions Grand-Est et Ile-de-France sont particulièrement touchées. Les services de réanimations de ces régions sont encombrés. De nombreux patients de ces régions ont dû être transférés vers d'autres régions françaises, moins touchées. Pour libérer des lits. Pour les futurs malades.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour l'instant, une forme de plateau au sommet du pic semble intervenir. Les hôpitaux lyonnais et de la région ont tenu. Malgré une arrivée massive de patients.

1200 lits de réanimation dans la région

C'est simple. Au début de la crise, les capacités d'accueil en réanimation dans la région étaient de 500 places. Après un formidable travail des services hospitaliers, la capacité régionale d'accueil est montée à 900 lits de réanimation dans un premier temps. Aujourd'hui, elle est de 1200 lits de réanimation.

"Après avoir augmenté la capacité régionale de 550 lits à 900 lits de réanimation, ce sont désormais 1200 lits de réanimation qui sont mobilisables au sein de l’ensemble des établissements de santé publics et privés de la région autorisés par l’ARS pour cette activité", explique l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

700 patients en réanimation, il y en avait 783 lundi

Vendredi soir (le 10 avril), 698 patients étaient en réanimation dans la région (dont 258 dans le seul département du Rhône où les lits de réanimation sont les plus nombreux). 720 patients étaient "en réa" jeudi 9 avril, 738 mercredi, 755 mardi, 783 lundi. C'est le lundi 6 avril que la pression a été la plus forte.

Mais 698 patients, ça reste largement au-delà des capacités initiales. L'augmentation de la capacité d'accueil permet pour l'instant à la région de tenir. Et de soigner tout le monde.

Le confinement marche

Vendredi, ce sont 29 nouveaux patients qui ont été admis en réanimation. Mais 51 sont sortis de réanimation (soit ils sont passés en hospitalisation, soit ils sont décédés). Depuis plusieurs jours, le solde entrées/sorties en réanimation est négatif. Ca s'améliore. Mais le chemin est encore long.

Le confinement, pour l'instant, a permis de ralentir l'augmentation de l'épidémie. Dans la région, il a permis que tout le monde puisse être soigné. Pour que cela dure, le respect du confinement est capital.

Suivez toutes les informations en direct de ce samedi 11 avril à Lyon ici.

 

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
Faire défiler vers le haut