Coronavirus : 19 % de décès en plus, la surmortalité pendant "l'année covid" à Lyon et dans la région en chiffres

D'après les chiffres de l'INSEE, la région Auvergne-Rhône-Alpes a enregistré 13 000 décès en plus pendant "l'année covid" (du 17 mars 2020 au 16 mars 2021) par rapport à la même période un an plus tôt. Soit 19 % de décès en plus. La surmortalité est évidemment plus nette au mois de novembre 2020, lors du pic de l'épidémie dans la région.

"Un an après le premier confinement, sur la période allant du 17 mars 2020 et le 16 mars 2021, la région Auvergne-Rhône-Alpes a enregistré 82 475 décès, soit 19,0 % de plus qu'un an auparavant sur la même période", précise l'INSEE. Il s'agit évidemment de tous les décès confondus.

Le tableau ci-dessous, de l'INSEE, montre bien la différence dans chaque département. Dans le Rhône, 3 000 décès supplémentaires, par rapport à la même période un an avant le covid, sont à déplorer.

Les quatre derniers mois de l'année 2020 ont notamment été très meurtriers dans la région, très touchée par la 2e vague. Entre le 1er septembre et fin décembre 2020, il y a eu dans la région 8 500 décès de plus qu'en 2019 lors de la même période. Soit une augmentation de... 38 %. Comme le montre le graphique ci-dessous.

Les trois semaines les plus meurtrières dans la région sont les trois premières de novembre 2020, au plus fort du pic épidémique dans la région. Avec une augmentation des décès de plus de... 80 % en Auvergne-Rhône-Alpes par rapport à l'année précédente (voir le graphique ci-dessous).

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut