societeSITL

Cenntro Motors : manifestation jeudi contre la suppression de postes

Les salariés de Cenntro Motors se mobiliseront jeudi 9 juillet contre la suppression de 263 postes, annoncée en juin dans le cadre d'un plan de restructuration. Les manifestants seront reçus par David Kimelfeld, vice-président de la Métropole de Lyon à l'économie.

Soutenus par les syndicats FO, CGT et SUD, les salariés de Cenntro Motors (ex-SITL et Fagor-Brandt) redescendent dans la rue. Ils manifesteront jeudi 9 juillet, pour dire "non au plan de licenciement" de 263 salariés annoncé par le repreneur américain. Le cortège se rendra de la place Guichard jusqu'aux locaux de la Métropole de Lyon où il arrivera autour de 9h. Une délégation sera reçue par David Kimelfeld, vice-président du Grand Lyon à l'économie. L'occasion de solliciter la Métropole, propriétaire du terrain, afin de réindustrialiser le site en trouvant de nouveaux acquéreurs. Depuis le rachat du site à SITL en juin 2014, Cenntro Motors n'aurait "respecté aucun des engagements pris devant le tribunal de commerce", à savoir le maintien des emplois et le démarrage de la production. Actuellement, les employés n'ont pas suivi de nouvelle formation, et 316 d'entre eux sont au chômage partiel depuis 2013.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut