Défilé de la Biennale danse 2014, rue de la République © Stéphane Rambaud
Défilé de la Biennale danse 2014, rue de la République © Stéphane Rambaud

Biennale de la danse à Lyon : un défilé sécurisé façon 8 décembre

Après avoir été cantonné au stade de Gerland en 2016, suite à la menace terroriste, le défilé de la Biennale de la danse revient dans le centre de Lyon.

Le défilé de la Biennale de la danse reprend possession du centre-ville de Lyon ce dimanche 16 septembre. Ainsi, entre 80 000 et 150 000 personnes, 13 chars et 3 500 participants sont attendus le long du cortège entre la place des Terreaux et Bellecour, via la rue de la République. Ce défilé est placé sous le signe de la paix, une symbolique forte après celui de 2016. Ce dernier avait été cantonné au stade de Gerland, pour raison de sécurité, dans un contexte marqué par la menace terroriste après l'attentat du 14 juillet à Nice. Pour cette année 2018, le défilé revient donc dans la ville et sera accompagné d'une sécurité renforcée, inspirée par les mesures prises lors du 8 décembre à Lyon.

Ainsi, de 10 heures à 21 heures, la circulation sera interdite dans la presqu’île. Des fouilles aléatoires seront organisées et il est conseillé aux spectateurs d'éviter les sacs à dos volumineux. Les chars stockés place des Terreaux seront inspectés par des services de déminage quelques heures avant le début du cortège, puis surveillés étroitement en attendant le début de la manifestation. 200 policiers seront répartis sur le parcours, complétant les effectifs dans la ville, tandis que 400 agents de sécurité seront mobilisés.

 

 

à lire également
Le public est venu en nombre pour assister au défilé 2018 de la Biennale de la danse. Une édition consacrée à la paix qui reprend ses droits dans les rues de Lyon après s'être déroulée à Gerland deux ans plus tôt face à la menace terroriste.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut