Baisse de fréquentation des hôtels du Grand Lyon en mai

Avec un taux d’occupation de près de 60 %, la fréquentation diminue de 2,3 % par rapport à 2013 pour ce mois de mai 2014.

La baisse des prix moyens de 2,5 % n’a pas suffi à accroître la clientèle, ni la tenue d’événements tels que le salon Lumibat à Eurexpo, le Congrès des sociétés de pédiatrie, ou encore le festival des Nuits sonores. Les hôtels 4* et 5* affichent une hausse très légère de leur fréquentation et de leurs tarifs, lorsque l’occupation des établissements un étoile chute de 7,2 %, et celle des trois étoiles de 5,7 %. Ces chiffres s’inscrivent dans une baisse significative de la fréquentation globale de 3,9 % sur la période janvier-mai, comparée à 2013.

à lire également
Pierre-Yves Gomez © Antoine Merlet
Pierre-Yves Gomez est économiste, essayiste et professeur à l’EM Lyon, où il dirige l’Institut français de gouvernement des entreprises. Dans L’Esprit malin du capitalisme (Desclée de Brouwer, 2019), il montre comment le capitalisme s’approprie tous les aspects de notre existence et dans quelle mesure il influence nos modes de vie. Entretien.
Faire défiler vers le haut