Antis Our Body : la pétition

(...) Les corps exposés sont plastifiés selon la méthode d'un anatomiste allemand, Gunther von Hagens, dont l'entreprise vend dans le monde entier de tels spécimens humains. Fournis par une obscure fondation de Hongkong (Le Monde, 29 mai 2008), leur provenance reste toutefois indéterminée : on sait simplement qu'ils viennent de Chine. (...) La société de Hagens a un siège à Dalian qui emploie 250 personnes (selon son site officiel). Dalian est situé entre trois camps de travail forcé.
Le fait qu'il s'agisse de dépouilles d'hommes dans la force de l'âge suscite d'autant plus d'interrogations sur la cause des décès que Hagens a admis que certains des corps qu'il avait exposés en Allemagne avaient une balle dans la tête.

On dispose de nombreux témoignages sur le trafic d'organes de détenus chinois. Des corps de détenus du Falungong ont été rendus à leur famille partiellement voire complètement éviscérés (cas de Ren Pengwu, 33 ans, arrêté le 16 février 2001, mort sans motif officiel cinq jours après). Un trafic de corps est d'autant moins exclu qu'en janvier 2007, Hagens a reconnu que des corps de condamnés chinois avaient pu lui avoir été fournis, sans qu'il s'en rende compte... (...)

Un consultant scientifique de l'exposition, Walter I. Hofman, déclare n'avoir relevé "aucune trace de torture". Un autre, Hervé Laurent, déclare : "Il n'y a aucun problème éthique". Ces dénégations multiples ne font qu'ajouter aux doutes sur ce lucratif trafic de cadavres spectacularisés. (...)
Nous demandons la fermeture de cette exposition jusqu'à ce que les garanties élémentaires soient publiées et contrôlées."

liste des premiers signataires sur www.hermeneute.com/ourbody

Lire aussi :

L'avis du Comité d'éthique : une atteinte à la dignité humaine

Antis Our Body : la pétition

Our Body : les opposants s'organisent

Our Body : les cadavres peuvent rapporter gros

Our Body, les réactions

Edito : tu m'as vu en cadavre ?

Our Body : entretien avec Michel Côté

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut