ambroisie
DR

Ambroisie : fort risque allergique cette semaine à Lyon

Les semaines à venir risquent d'être compliquées pour les personnes allergiques au pollen d'ambroisie à Lyon. Le Rhône est un des départements les plus touchés de France.

A vos mouchoirs et à vos antihistaminiques. La semaine risque d'être compliquée dans la région de Lyon pour les personnes allergiques aux pollens d'ambroisie. En effet, après une première vague de floraison assez modeste, les plants d'ambroisie s'apprêtent à libérer maintenant le maximum de leurs pollens. Un dégagement pollinique qui sera d'autant facilité dans la région, que le soleil est au rendez-vous et que les rafales de vent prévues par météo France faciliteront la dispersion. le risque allergique, encore ténu dans le département devrait très rapidement progresser, remontant de la vallée du Rhône.

Une plante extrêmement allergisante

C’est en effet à partir de la mi-août que la perfide plante s’attaque aux organismes sensibles, avec un pic d’intensité au mois de septembre. A cette période, l'ambroisie est la principale cause d'allergies. Reconnaissable à ses feuilles vertes, ciselées et inodores lorsqu’on les froisse entre les doigts, l’ambroisie pousse sur une tige velue, ramifiée très bas et dotée d’un pollen jaune particulièrement allergisant. Chaque pied d’ambroisie produit plusieurs milliers de graines qui conservent leur pouvoir germinatif jusqu’à 40 ans. Une réelle bombe allergisante lorsqu’on sait que 5 grains de pollen par m3 d’air suffisent à déclencher une réaction pour 12 % de la population. Et le mal peut prendre plusieurs formes, allant de la rhinite à la crise d’asthme en passant par la trachéite la conjonctivite ou même l’urticaire.

Protection, la prévention

L'ambroisie est particulièrement bien implantée dans la région Rhône-Alpes. Elle a principalement envahi les plaines et collines de basses altitudes et se retrouve dans tous les départements de la région. Le Rhône est parmi les départements français les plus touchés.
La meilleure des protections reste la prévention. Aussi, chacun est invité à arracher et détruire les plants d'ambroisie avant le dégagement de pollen. Dès que le pollen apparait, il est préférable d'éviter les actions de lutte pouvant provoquer sa dissémination.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut