Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais ne sera pas mis en examen pour viol

Nordahl Lelandais a été auditionné ce mardi 6 octobre au palais de justice de Grenoble pour une éventuelle mise en examen pour viol sur la petite Maëlys. L'homme est déjà mis en examen pour le meurtre de la fillette, disparue en 2017.

Malgré les confidences de son ancien codétenu qui affirme que Nordahl Lelandais lui aurait raconté avoir violé la petite Maëlys, le principal suspect dans cette affaire de meurtre n'a pas été mis en examen pour viol sur mineure ce mardi 6 octobre.

En août 2017, la petite Maëlys, 8 ans, disparaît lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Le corps de la fillette sera retrouvé six mois plus tard. A l'issue de l'enquête, Nordahl Lelandais, 37 ans, avait été mis en examen pour le meurtre de l'enfant et écroué au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Deux ans plus tard, un de ses anciens codétenus avait confié à la justice que Nordahl Lelandais lui aurait raconté non seulement le meurtre de Maëlys et du caporal Arthur Noyer, mais également le viol de la fillette.

Ce mardi 6 octobre, Nordahl Lelandais a été auditionné au palais de justice de Grenoble dans le cadre de l'enquête sur un éventuel viol de la petite Maëlys avant son meurtre. Les juges d'instruction ont décidé de placer le suspect sous le statut de témoin assisté : un peu plus que le témoin ordinaire, mais pas de mis en examen pour viol. Cette décision signifie que certains éléments pourraient corroborer la thèse du viol de l'enfant par Nordahl Lelandais, mais que ces preuves ne sont pas assez solides.

Nordahl Lelandais reste donc mis en examen pour le meurtre de la fillette, ainsi que pour des agressions sexuelles sur trois de ses cousines. L'instruction touche à sa fin.

En attendant, l'homme sera jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, un caporal de 23 ans que Nordahl Lelandais aurait tué à l'issue d'une bagarre. Ce procès aura lieu du 3 au 12 mai 2021, devant la Cour d'assises de la Savoie.

Lire aussi : Affaires Fiona, Agaguena, Reverdy... Les grands procès de 2020 à Lyon

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut