Aéroport Lyon Saint-Exupéry ©Flora Chaduc

Aéroport de Lyon : des contrôles interminables par manque d'effectifs

Ce jeudi matin, les départs en vacances ont été marqués par de longues files d'attente à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, en raison d'un manque d'effectif de la police aux frontières assurant les contrôles.

On était loin de l'ambiance légère des départs en vacances ce jeudi matin à l'aéroport de Saint-Exupéry. Au contraire, de nombreux passagers se plaignent depuis quelques jours de vols retardés. Ce jeudi matin, huit vols ont dû décoller une demi-heure plus tard que prévu, à cause de contrôles aux frontières qui s'éternisaient.

En cause, un manque d'effectif de la police aux frontières (PAF), indique un agent au Progrès : « Il manque au moins 20 personnes pour cette période ». Mais la préfecture, interrogée par le quotidien, assure avoir anticipé le problème et argue que les temps d'attente particulièrement longs de ces derniers jours seraient dus à une vague de départs massifs typiques de l'été.

Un agent a également expliqué au Progrès que les passages automatisés rapides de frontières extérieures (PARAFE) mis en place l'an dernier n'étaient pas ouverts ce jeudi matin. Or, ces derniers ont justement été prévus pour réduire les temps d'attente, en simplifiant le contrôle pour les passagers munis d'un passeport biométrique. Encore faut-il que des policiers soient présents pour les ouvrir.

3 commentaires
  1. Sebastien Rouaix - 1 août 2019

    Justement on anticipe c est l'été on doit mettre plus de personnel. La préfecture se fout de nous. Comme tous les services de l'État. 3 mois pour avoirs un permis international.

    C est pas nouveau à Lyon. J' évite au maximum de prendre l'avion à Lyon pour cette raison. Et pour les prix qui ne sont pas compétitifs . Et pour les contrôles bagages qui sont longs aussi.
    De toutes façons les bornes ne sont pas utilisables avec des enfants donc par les familles.
    Par contre cette été aucun soucis à Barcelone à Lisbonne ou à Washington qui ont du personnel efficace.

  2. OCEAN64 - 1 août 2019

    Ce n'est pas exceptionnel à St Exupery/Lyon.
    En retour de Tunisie en fin septembre 2018, 2 avions sont arrivés debut de soirée, nous avons attendu 1h30 pour passer au contrôle.
    Les portiques flambants neufs n'etaient pas ouverts pour les ressortissants français qui pouvaient passer par les portiques avec des passeports biometriques.
    Reponse de l'aéroport : il faut mettre 1 personne pour empêcher les familles de passer avec des enfants (enfants interdits à ce passage), c'est écrit en gros et en rouge, il n'y a pas assez de personnel !!
    INADMISSIBLE, et l'aéroport de Lyon se dit international !!! Plutôt local même pas au niveau national !!
    Et fin septembre ce n'était pas les vacances scolaires !!!!

  3. Abolition_de_la_monnaie - 2 août 2019

    A la fois se plaindre que l'économie monétaire n'apporte pas de solution sereine, et à la fois utiliser un moyen de transport ultra polluant... Pas de doute, la société est "en marche", mais vers quoi ? 😀

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut