Tribunal (© Tim Douet)

Accusé de viol à Lyon, un faux chauffeur de VTC jugé en appel aux assises

Condamné en première instance à 16 ans de prison pour le viol de trois jeunes femmes à Lyon, un homme de 39 ans est rejugé à partir de ce mercredi 22 septembre aux assises de la Loire.

Accusé d’avoir violé trois femmes à Lyon entre janvier et mai 2016, un homme de 39 ans avait été condamné à 16 ans de prison en juillet 2020. Ayant fait appel de sa condamnation, l’accusé revient devant la justice à partir de ce mercredi 22 septembre à la cour d’assises de la Loire. 

À l’époque, il avait été condamné sur la base des témoignages de trois jeunes femmes. Le mode opératoire de l’accusé était simple, il se rendait près d’une boîte de nuit du 7e arrondissement et se faisait passer pour un chauffeur VTC auprès des clients de l’établissement. Il abordait alors des jeunes femmes en état d’ébriété pour les ramener chez elles avant d’abuser d’elles.

Le verdict attendu vendredi

L’homme condamné en première instance a toujours nié les faits, malgré la découverte de son ADN sur le pantalon d’une des jeunes femmes et l’identification de son véhicule par la boîte de nuit. Ses avocats ont plaidé la relaxe, la justice doit rendre son nouveau verdict ce vendredi 24 septembre. 

Lire aussi : Lyon : un faux VTC, accusé de violer ses passagères, condamné à 16 ans de prison

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut