Gabriel Attal, lors de la soirée de lancement de campagne d’Emmanuel Macron dans le Rhône, le 10 mars dans le 8e arrondissement de Lyon.

À Lyon jeudi soir, Gabriel Attal en déplacement dans l'Isère ce vendredi

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, était à Lyon ce jeudi soir. Il a participé au lancement de la campagne d'Emmanuel Macron dans le Rhône. Il est en déplacement dans l'Isère ce vendredi.

Présent jeudi soir à Lyon à la soirée de lancement de la campagne d'Emmanuel Macron dans le Rhône, Gabriel Attal a pu mesurer sa popularité chez les élus lyonnais et rhodaniens, ainsi que chez les militants. Il a notamment été adoubé par les trois députés LREM de Lyon, Thomas Rudigoz, Jean-Louis Touraine et Anne Brugnera.

Au rythme des slogans "et un, et deux, et cinq ans de plus !" des militants, le jeune porte-parole du gouvernement a longuement pris la parole dans le 8e arrondissement de Lyon pour défendre le quinquennat d'Emmanuel Macron et se projeter dans les 5 années à venir.

"Je lis ici et là que la guerre en Ukraine ferait passer l'élection présidentielle française au second plan. Je pense que c'est le contraire, car ce qui se joue lors d'une élection présidentielle, c'est la démocratie. Et c'est ce qui est attaqué, en ce moment, en Ukraine !", a notamment lancé Gabriel Attal.

Un plan de résilience après les sanctions prises contre la Russie

Ce vendredi, Attal sera en déplacement dans l'Isère, à Paray, pour une concertation avec les représentants des filières industrielles et agricoles impactées par la guerre en Ukraine, ainsi que les partenaires sociaux du département.

Emmanuel Macron a notamment demandé au gouvernement de préparer un plan de résilience économique et social après les sanctions prises contre la Russie suite à son invasion de l'Ukraine. Ce plan de résilience devrait être présenté la semaine prochaine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut