SNCF : la grève s’installe dans la durée

Et de dix. Alors qu’un week-end de départ en vacances se profile, les assemblées générales de la région de Lyon ont toutes revoté la poursuite du mouvement jusqu'à demain, samedi.

Ce faisant, les cheminots égalisent le “record” de 2007 quand ils faisaient grève contre la réforme de leur régime spécial de retraite. Parmi les grévistes présent aux AG lyonnaises, 113 contrôleurs et 40 conducteurs du dépôt Perrache, 44 du dépôt de Part-Dieu et 85 agents de fret de la gare de triage de Sibelin ont revoté la poursuite. A noter qu'une minorité d'agents des gares de Perrache et Part-Dieu ont décidé de recommencer à faire grève.

Ce vendredi matin, certains grévistes ont aussi défilé dans la gare de Perrache aux cris de “Pépy négocie !” et en appelant leurs collègues à les rejoindre dans leur mouvement. Frédéric Mallet, délégué Sud Rail des conducteurs, a annoncé que “la tension monte” en raison du mur de silence érigée par la direction de la SNCF. Dans un communiqué, la CGT (qui appelle à la grève avec Sud Rail), considère, elle, que la grève “se durcit” et appelle la direction “à changer de logique et à entamer de véritables négociations avec les grévistes pour répondre à leurs revendications”.

à lire également
Bus C3
Après la grève des régulateurs métro du réseau TCL qui vient juste de s'achever, allons-nous vers un mouvement de certains conducteurs de bus à Lyon ? Dans un communiqué, la CGT annonce une grève pour les 7 et 8 décembre et des débrayages d'une heure. Selon nos informations, elle devrait être très limitée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut