Kamel Kabtane © Tim Douet 046

Kamel Kabtane : "J’ai peur de ce climat anxiogène, d’une guerre civile"

Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, s’exprime à propos de l’attentat de Nice dont le mode opératoire rappelle celui de l’Etat islamique. Il déclare avoir peur d’une situation de "guerre civile" que chercheraient à créer les terroristes.

Alors que le bilan provisoire de l’attentat de Nice s’élève à 84 morts et 18 personnes en "état d’urgence absolue", Kamel Kabtane se dit révolté, sous le choc. Il se sent atterré et terriblement inquiet. "J’ai le cœur qui saigne" déclare-t-il.

Il confie avoir de plus en plus peur de ce climat anxiogène et de haine, de ce désordre que cherchent à créer les terroristes afin de diviser les Français dans le but de créer selon lui une situation de "guerre civile" entre communautés. "On va vers de grandes divisions, des tensions" déclare-t-il. Il estime que les extrêmes et les identitaires vont en profiter pour "continuer à les accentuer".

Il se dit également inquiet pour les musulmans de France, qui vont être selon lui encore plus stigmatisés, alors qu’ils sont terrifiés.

Il appelle ainsi tous les Français, quelle que soit leur confession, à rester unis et solidaires et à ne pas céder aux discours qui chercheraient à diviser.

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
2 commentaires
  1. Jean Jaurès - 15 juillet 2016

    Qu'il fasse son travail ce Monsieur! C'est un pompier pyromane! Ce n'est pas en réclamant des fonds pour créer des écoles privées confessionnelles que les choses vont s'arranger! Cela crée une éducation séparée, un insupportable apartheid scolaire, des ressentiments qui conduisent à la violence! Même reproche adressé aux catholiques et aux juifs! Comme le disait le grand Victor Hugo quand il combattait le financement public des écoles catholiques à l'Assemblée Nationale (Loi Falloux): 'Vous allez créer une société où les enfants se croiseront sans se rencontrer'... Et merci à lui de faire le ménage dans le Coran, autrement on prendra toujours ses larmes pour celles d'un crocodile!

  2. meylanville - 16 juillet 2016

    Monsieur le Recteur Faites donc en sorte que vos ouailles se comportent en français et non pas en musulmans voulant nous imposer leur façon de vivre, et tout rentrera dans l'ordre . A Rome, fais comme les romains !

  3. webmaster - 18 juillet 2016

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut