Grippe, gastro s’installent doucement en Rhône-Alpes

Alors que la nouvelle année vient de débuter, les données épidémiques de la dernière semaine de 2013 viennent de tomber. Doucement, mais surement, la gastro-entérite et la grippe s’installent en région Rhône-Alpes. Si on est encore loin d’un pic épidémique, les départements de la région sont désormais touchés de manière plus ou moins uniforme.

Pour la gastro-entérite, Savoie et Loire apparaissent relativement épargnées, mais le taux de consultations pour cette maladie courante pour la saison n’a cessé d’augmenter dans les autres départements, avec même une incidence très importante en Haute-Savoie, comme la semaine précédente.

Les syndromes grippaux, qui jusqu’ici n’affectaient que les départements du Rhône de la Loire de la Drôme et de l’Isère, touchent désormais en plus, la Haute-Savoie et l’Ardèche. Depuis trois semaines, des cas sporadiques de grippe sont signalés. Ces cas restent assez peu nombreux mais concernent désormais des patients n’ayant pas voyagé, signe que la circulation des virus grippaux s’installe peu à peu.

En ce qui concerne la varicelle, c’est une autre paire de manches, puisque celle-ci, plutôt discrète jusqu’ici en région, sévit aujourd’hui en Haute-Savoie et dans l’Ain.

Si l’activité de ces trois maladies reste encore relativement modérée, la rentrée scolaire et la reprise des activités de la rentrée devraient contribuer à faire circuler plus facilement les virus.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut