Gérard Angel
© Tim Douet

Gérard Angel : “N’importe qui peut être ministre”

Gérard Angel célèbre cette semaine les dix ans de son journal satirique, Les Potins d'Angèle. Lundi, toute la classe politique lyonnaise s’est pressée à la Comédie-Odéon pour entendre les imitations de Gérard Collomb, Jean-Jack Queyranne, Christophe Guillloteau, Laurent Wauquiez et Thierry Braillard, qui se sont eux-mêmes prêtés à l’exercice humoristique.

Invité de L'Autre Direct, son chien Faust sur les genoux, Gérard Angel distribue les bons et les mauvais points après les prestations de ses invités lundi à la Comédie-Odéon.

Si Gérard Collomb et Laurent Wauquiez ont droit à des félicitations, Thierry Braillard reçoit le bonnet d'âne pour avoir écrit une lettre à “M. Vale”, pensant que ce Vale était l'auteur de la “Lettre de Ferney” qui conclut chaque semaine Les Potins, alors qu'il s'agit d'une formule latine de politesse. Avec l'humour cinglant qui le caractérise, Gérard Angel tacle : le fait que Braillard soit au gouvernement est "rassurant, estime-t-il, ça prouve que n'importe qui peut être ministre !"

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut