Comité de soutien d’UberPOP à Lyon : “L’État s’est fait dépasser”

L’Autre Direct reçoit ce lundi Thibault, ex-chauffeur UberPop et coadministrateur de la page Facebook “Pour que Uber continue à Lyon”. Au micro de Lyon Capitale, il revient sur l’interdiction de la manifestation de soutien à UberPop et sur l’avenir du service en France.

Malgré son interdiction à Lyon par arrêté préfectoral, l'histoire d'UberPop est loin d'être finie. Thibault, ex-chauffeur UberPop, cofondateur de la page Facebook “Pour que Uber continue à Lyon” était l'invité de L'Autre Direct ce lundi matin.

Le jeune homme fait le point sur la situation d'UberPop à Lyon, tout en expliquant pourquoi la manifestation pour soutenir le service qui devait avoir lieu dimanche 28 juin a été interdite. Loin de vouloir la guerre avec les taxis, Thibault estime que "l'État s'est fait dépasser" et que c'est donc à ce dernier de mettre en place un nouveau cadre légal.

L'ex-chauffeur ajoute qu’“Uber a tout intérêt à se poser la question de son statut juridique, fiscal et prendre la main de l'État pour essayer de discuter avec lui”. “Alors, effectivement, peut-être que le prix sera moins attractif...", conclut-il.

Découvrez cet entretien dans la vidéo ci-dessous.

1 commentaire
  1. SophieV - lun 29 Juin 15 à 16 h 29

    Un ex Uber qui s'engage pour Uber ?! euhhhh ..... pourquoi ? quel intérêt ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut