collomb

Collomb contre l’encadrement des loyers

Il l’a dit à l’Agence France Presse hier et sur France Inter ce matin, le maire de Lyon, contrairement à son homologue lilloise, ne souhaite pas appliquer l’encadrement des loyers.

Cette disposition de la loi Alur qui vise à "éliminer les excès", à "contenir une évolution des prix supportable" et à "protéger le budget des Français" est contreproductive, selon Gérard Collomb, qui prône plutôt une politique de l'offre.

2 400 logements financés par les investisseurs contre 1 700 aujourd’hui

"Tous ceux et toutes celles qui achetaient des appartements ne le font plus aujourd'hui, a expliqué Gérard Collomb dans le journal de France Inter de 7h30 (à réécouter ici), d'où une baisse des investisseurs. Évidemment, si on n'investit plus, on ne peut plus louer. Au total, ce sont des locataires qui ne trouvent plus d'appartement. On a regardé sur Lyon ce que représentait le segment investisseurs, c'était 2 400 logements par an, aujourd'hui on est passé à 1 700, une baisse considérable. Donc, il faut prendre un certain nombre de mesures comme les a annoncées Manuel Valls pour faire en sorte pour que l'on retrouve ces investisseurs-là."

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 2 septembre 2014

    Le serviteur du bizness immobilier à Lyon (bétonnage à tous les étages, constructions de tours, saturation du marché immobilier) ne va pas aller contre les intérêts du bizness ! . C'est ça les limites d'un monde monétaire : la guerre est permanente ! .

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut