A45 : avis favorable de l’Arafer, Wauquiez et Perdriau satisfaits

L’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières a rendu un avis favorable sur la concession de l’A45, décision saluée par Laurent Wauquiez et Gaël Perdriau.

L'Arafer (l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) a annoncé ce mercredi avoir rendu un avis favorable sur le projet de concession d'autoroute A45, qui reliera Lyon et Saint-Etienne. La concession avait été attribuée au groupe Vinci pour 55 ans et l'État avait saisi cette juridiction le 26 juillet dernier pour demander un avis sur celle-ci.

Selon l’Arafer, "l'analyse n’a pas soulevé de remarque particulière". "Le dispositif envisagé est satisfaisant dans son ensemble", poursuit l'Autorité, en indiquant que "l'équilibre était raisonnable" entre les dépenses et les recettes.

Dans un communiqué, Laurent Wauquiez s'est félicité de cet avis favorable : "Notre détermination à soutenir ce projet stratégique et l’engagement financier de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a voté une participation exceptionnelle de 131,6 millions d’euros lors de l’assemblée plénière de juillet, ont permis de faire franchir une étape à l’A45."

"Auvergne-Rhône-Alpes étant cette année la première région de France en économies de fonctionnement, nous sommes en mesure de relancer l’investissement avec des projets ambitieux. J’ai tenu à ce que la Région s’engage, au même niveau que Saint-Etienne Métropole et que le département de la Loire, pour cette infrastructure créatrice d’emplois et indispensable pour le développement économique du bassin ligérien et de l’ensemble de la région", a conclu le président du conseil régional.

Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, s'est lui aussi réjoui de cette nouvelle dans un communiqué : "C'est une nouvelle preuve, s'il en était encore besoin, de la solidité de ce dossier qui, je le rappelle, est déclaré d'utilité publique depuis 2008."

à lire également
Laurent Wauquiez © Tim Douet
Alors qu’il entre dans la partie finale de son mandat à la Région, Laurent Wauquiez doit composer avec une majorité qui s’effrite. Après le Modem, c’est l’UDI qui se rapproche de la grande famille d’En Marche. Si les alliances nationales s’invitaient au conseil régional, Laurent Wauquiez pourrait être amené à trouver des voix sur sa droite.
12 commentaires
  1. Robes Pierre - 27 octobre 2016

    plus de mauvaises raisons pour réaliser cet indispensable liaison; Pont de Givors encore bloqué sens Givors vers Sté deux soirs cette semaine., les poids lourds de plus de 19 T sauf desserte n'ont plus rien à faire entre Givors et Sté.

  2. nico-yzfr6 - 28 octobre 2016

    Plus de mauvaises raisons ??? Vous connaissez pas bien le dossier alors. - 1.5 milliard d'euro d'argent public pour 50 km est une mauvaise raison. - Traversée des zones naturelles protégées (3), c'est une mauvaise raison. - Défigurer le paysage par un équipement qui ne sera pas rentable parce que trop cher, c'est une mauvaise raison. - Supprimer tout une économie paysanne VIABLE en leur piquant des terres et en anéantissant des années de travail, c'est une mauvaise raison. - Combattre Wauquiez et ses copains, c'est une bonne raison.

  3. Robes Pierre - 28 octobre 2016

    Nico !!!ceci on connait c'est la chanson éternelle des opposants bien tranquilles dans leurs campagnes qui se foutent des riverains de l'A47 et de ceux qui l'empruntent pour le boulot. Zones protégées va donc voir sur la colline de Millery versant du Garon où l'on a transformé des ha de vergers pour créer une zone artisanale sans trop se soucier de l'impact sur la rivière en cas d'orage, quand des friches industrielles sont disponibles. Mais c'est vrai ça ne touche pas la même catégorie de citoyens.

  4. JPaul - 30 octobre 2016

    Toujours les mêmes bla bla pour défendre l'indéfendable ! Quand ce n'est pas la zone industrielle de Taluyers c'est la zone artisanale de Milllery qui est mise sur la table comme si on pouvait comparer l'impact d'une zone artisanale avec celui d'une autoroute. Quant à vos allusions sur les différences de catégorie de citoyens, je vous invite à venir rencontrer 'les riches agriculteurs du plateau mornantais'. Vous verrez que l'autoroute inutile que vous défendez va détruire leur outil de travail !

  5. Robes Pierre - 30 octobre 2016

    Jpol::encore une fois tu lis en travers, je cites les favorisés ceux qui se sont réfugiés pas trop loin des grands axes de circulation,mais n'en veulent pas chez eux (NIMBY tu connais je traduis pas) non pas les agriculteurs , essayer de porter le débat sur un autre objectif , une méthode de politique.Quant au bilan des terres sacrifiés , zone d'activités,Millery, Taluyers, Mornant, etc dans cette zone est largement supérieure à l'emprise de l'A45, la grande différence l'A45 ne peut pas se faire sur un autre tracé ce qui n'était pas leur cas .

  6. JPaul - 31 octobre 2016

    Vous ne devez pas avoir en tête les chiffres, je me permets de vous rappeler que l'A45 va détruire 500 ha de terre agricole si cela ne touche pas les agriculteurs expliquez moi !

  7. Robes Pierre - 31 octobre 2016

    Cet échange est stérile , les 500ha de terres une goutte dans l'océan cultivable , un mauvais prétexte d'opposant à tout projets mais qui par contre sont ravis d'utiliser les infrastructures existantes , que ça ne générait nullement d'en remettre une couche avec si s'était possible, (les études montrent que ça ne l'est pas ), un élargissement de l'A47 aux détriments des riverains qui verraient se dresser devant leurs fenêtres un mur que l'on qualifie d'antibruit auquel on devrait rajouter brise-vue, mais qu'est ce la condition de vie au quotidien de milliers de foyers contre quelques terres agricoles!!

  8. JPaul - 31 octobre 2016

    Quelques terres agricoles ... Merci pour eux !

  9. shaqiri_shah_qui_pleure - 2 novembre 2016

    Bonsoir, quelqu'un peut-il me m'expliquer comment on arrive aux fameux 500 ha, j'ai tourné le problème dans tous les sens,je n'arrive pas à ce résultat pour une infrastructure de 50km de long...

  10. shaqiri_shah_qui_pleure - 2 novembre 2016

    Nico, vos arguments vous semblent probablement louables, mais j'y opposerais les arguments suivants : - 1,5 Mds d'€ pour 50km c'est effectivement cher, mais ce prix est principalement dû aux nombreux viaducs et tunnels prévus notamment pour minimiser les impacts (riverains, parcelles agricoles, zones naturelles), - pour la rentabilité du projet, n'étant pas un expert en la matière je vous renverrais au rapport de l'ARAFER qui ne semble pas du même avis que vous, - vous parlez de suppression d'une économie en 'piquant' des terrains, là où d'autres parlerons de rachats de terrains, avec probable compensation financière pour la perte d'exploitation dans certains cas (le temps de retrouver un niveau d'exploitation équivalent)

  11. shaqiri_shah_qui_pleure - 2 novembre 2016

    (suite) - enfin Nico, combattre un projet qui peut être un réel espoir de renouveau économique pour tout un bassin de population par dessein politique, n'est pas gage d'un soucis de l'utilité publique.

  12. Robes Pierre - 2 novembre 2016

    samedi encore un accrochage A47,sens Sté Lyon, sans gravité sous le pont qui traverse la rue de Givors, résultat 50 mn pour franchir la zone , impossible d'y échapper des petits malins sortie à Givors Ouest ont eu plus de chance 1h20! Cette voie ne correspond plus à l'accroissement de la circulation, se rendre à Lyon venant de Sté avec l'obligation de passer par Givors !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut