@Tim Douet

75 % de bio d'ici 2026 et 2 menus sans viande hebdomadaire : le nouveau plan des cantines scolaires lyonnaises

D'après les informations révélées ce vendredi par Tribune de Lyon, la Ville de Lyon a fixé, dans un cahier des charges, un objectif de 75 % de bio dans les cantines scolaires d'ici 2026, avec l'instauration deux menus végétariens. Moins que les 100 % prévus dans les engagements de campagne.

Les Verts voulaient une alimentation plus verte, davantage bio et végétarienne. Mais contrairement aux 100 % de repas bio que prévus dans leurs engagements, et en dépit de ce qui a été réaffirmé avec pertes et fracas, en mars dernier, dans les colonnes de Lyon Capitale, la Ville viserait plutôt les 75 % d'ici 2026. Les Verts font donc marche en arrière sur l'une de leur plus importante promesse électorale.

C'est ce que révèle  Tribune de Lyon qui a eu accès au cahier des charges encadrant le renouvellement du marché de la restauration scolaire. Le nouveau prestataire qui sera choisi à l'issue de la procédure d'appel d'offres, devra alors s'aligner sur cet objectif à partir de la rentrée 2022.

Les engagements de campagne de la Ville de Lyon ne seront pas respectés.

75 % de bio d'ici 2026

Le successeur de l'actuel opérateur du marché Elior se verra dans l'obligation d'atteindre 75 % de bio d'ici l'année 2026. Le maire écologiste de Lyon renoncerait ainsi, en partie, à son objectif initial de mettre en place une alimentation biologique à 100 % dans les cantines scolaires d'ici la fin de son mandat.

Le futur prestataire devra s'engager à une proportion de bio "obligatoirement à 50 % en année scolaire 1, 55 % en année scolaire 2, 65 % en année scolaire 3", pour ensuite atteindre la part de 75 % de produits biologiques en 2026.

Deux menus "sans chair animale" par semaine

D'après le nouveau cahier des charges dévoilé par la Tribune de Lyon, la Ville imposerait également au nouveau prestataire de proposer une option végétarienne par jour, ainsi que deux menus "sans chair animale" par semaine à tous les écoliers. La viande, le poisson et les crustacés seraient alors remplacés par des protéines végétales ou des œufs.

"Si les viandes ne sont pas issues de l’Agriculture biologique, elles seront Label Rouge ou équivalent", alors que les poissons devront obligatoirement être issus de "pêches durables et/ou responsables", rapporte le document.

Ces nouvelles mesures pourraient relancer certains débats qui avaient émergé en février dernier, concernant l'instauration d'un menu unique sans viande dans les cantines lyonnaises. Cette proposition avait fait l'objet d'une passe d'armes entre le maire de Lyon et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur.

Lire aussi l'enquête de Lyon Capitale sur le sujet, publiée en mars 2021 : Lyon lance un ambitieux plan en 5 ans pour les cantines scolaires

Extrait : "Le nouveau cahier des charges de la restauration dans les écoles de la ville de Lyon sera présenté en avril. Les élus verts ont remis à plat le marché public des cantines lyonnaises dans son ensemble, avec un objectif précis : 100 % de bio et 50 % d’approvisionnement local, dans un rayon de 50 kilomètres autour de Lyon, d’ici 2026. Sans majoration des prix. Un appétit qui pose de nombreuses questions."

Faire défiler vers le haut