Tunnel du Goût BIG

Sirha, BIG, Bocuse d'Or, à quelle sauce les Lyonnais vont être mangés

Aucune annonce fracassante et pas grand chose à se mettre sous la dent ce matin, lors de la conférence de presse de présentation de la 18e édition du Sirha, de la 2e édition de la Biennale internationale du Goût et des 30 ans du Bocuse d'Or.

Ils avaient tous fait le déplacement, tôt ce matin, chez Paul Bocuse, au son du Grand Limonaire de l'Abbaye de Collonges. Dans la catégorie poids lourds, on peut citer Olivier Ginon, le PDG stratège de GL Events, organisateur du Sirah et du Bocuse d'Or, Jérôme Bocuse, le désormais nouveau patron du groupe Bocuse et successeur de son père à la tête du Bocuse d'Or et David Kimelfeld, vice-président de la métropole de Lyon en charge du développement économique.

Chez les poids lourds-légers, on a vu Marie-Odile Fondeur, DG du Sirha, Fouziya Bouzerda, adjointe au commerce de la Ville de Lyon, Régis Marcon, chef triplement étoilé de Saint-Bonnet-le-Froid et poisson-pilote de la Cité de la gastronomie du Grand Hôtel-Dieu, Alain Audouard, président du Cofil (comité de la Foire de Lyon), propriétaire d'Eurexpo...

Et puis, il y avait toute une flopée de partenaires sur leur 31 et les médias - dont on avait dit à l'un d'entre eux de bien rester jusqu'à la fin de la conférence pour une annonce de poids.

De poids, au final, il n'y avait que le buffet...

Agrandissement d'Eurexpo

Car excepté le fait de vanter - très certainement à juste titre - les mérites du Sirha "joyau de la gastronomie française" et "plus beau salon du monde dédié à l'alimentation" , du Bocuse d'Or "sommet de l'excellence sans concurrent" et de la Biennale internationale du Goût qui a obtenu le Prix concept de la rencontre par l'Union française des métiers de l'évènement, on est un poil resté sur sa faim...

La seule vraie annonce a été faite par Olivier Ginon : Eurexpo va s'agrandir de près de 10 000 m2. Le permis de construire (récemment) accordé, les travaux vont débuter pour une livraison prévue en septembre 2018. Soit un investissement de 18 millions d'euros qui "permettra de rajouter 4 500 m2 d'exposants en plus sur le Sirha". Et le patron de GL Events de conclure : "(l'événementiel) c'est comme la gastronomie : c'est de la gourmandise !".

La gourmandise pour les Lyonnais, c'est donc BIG et son plat de résistance, le Tunnel du goût, dans le tunnel de la Croix-Rousse. Un fiasco il y a deux ans.

La Biennale internationale du goût se tiendra le samedi 21 janvier de midi à minuit. Avec, d'un côté, 850 mètres de marché et 60 exposants et, de l'autre ,La Grande Tablée, un immense déjeuner et dîner concocté par 50 chefs étoilés "ou en devenir", délivré par 250 serveurs en deux services pour 3 400 convives.

Au micro, David Kimelfeld a, lui, remis une couche sur la Cité de la Gastronomie qui "réaffirmera le statut de capitale de gastronomie de Lyon", dont le budget vient d'être bouclé - "Gérard Collomb donnera la liste des mécènes en décembre ou janvier" - et dont "les portes ouvriront en janvier 2019".

Sur ce, tout ce petit monde a profité du buffet rabelaisien... Le Sirha, c'est en janvier.

à lire également
Vue de Lyon – Au premier plan, Gerland © Métropole de Lyon
Après le départ de l’Olympique lyonnais pour Décines, les inquiétudes étaient vives concernant le devenir de Gerland. Mais l’arrivée du Lou et l’installation de l’académie de basket créée par Tony Parker ont clairement changé la donne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut