Mathieu Viannay rachète la mythique Mère Brazier

En 2004, les deux associés avaient eux-mêmes repris le restaurant de la rue Royale à Jacotte Brazier, petite-fille d'Eugénie. Celle-ci est, à ce jour, la seule avec Alain Ducasse et Marc Veyrat à avoir obtenu deux fois trois étoiles pour ses deux restaurants (12, rue Royale et Col de la Luère).

Mathieu Viannay s'installe donc en hyper-centre et revend sa table de l'avenue Foch. " Les cuisines étaient trop petites, explique l'intéressé à Lyon Capitale. Je crois bien d'ailleurs que c'était les plus petites cuisines d'un étoilé à Lyon. Chaque jour, préparer des repas relevait du miracle. " De gros travaux sont prévus : tout devrait changer, excepté " l'âme et les faïences " de 'LaMère Brazier'.

La nouvelle adresse de Mathieu Viannay ouvrira en septembre 2008.

Pour Mathieu Viannay, c'est le troisième projet cette année : le chef a déjà cédé à son ancien second Olivier Canal les locaux de la rue Sully ('Les Oliviers', son premier restaurant) ; il s'est également associé à la Brasserie 33 Cité, à la Cité Internationale, à Christophe Marguin, chef du restaurant éponyme aux Echets (Ain), patron des Toques Blanches Lyonnaises, et Frédéric Berthod, ancien chef de L'Ouest (Bocuse). " Après, j'arrête les frais " sourit-il.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut