Après quatre générations de Rousseau, c’est le couple franco-belge Jean-Louis et Alexandra Lemmens qui reprend, en 2001, l’institution créée en 1906. @Antoine Merlet
Article payant

Maison Rousseau à Lyon : le sanctuaire de la langouste

Plus ancien écailler de Lyon encore en activité et l’une des plus vieilles adresses de bouche de la ville.

1906. Cette année-là, Pierre Marguin, maréchal-ferrant, s’installe aux Échets, à une vingtaine de kilomètres au nord de Lyon. Voyageurs et promeneurs font étape à l’auberge tenue par Pierrette, son épouse. À Chasselay, Antoine Lassausaie quitte son service domestique chez des bourgeois chasselois, la famille Joannard, pour se mettre à son compte. Il fait alors l’acquisition d’un café-restaurant près de l’ancienne voûte, dernier vestige du château fort du Plantin. Les deux maisons (Marguin a fermé en 2017, Lassausaie est aujourd’hui tenue par l’arrière-petit-fils Guy) font partie des rares restaurants en France à être restés aussi longtemps au sein d’une même famille.Toujours en 1906, la gastronomie se voit associée à la pratique touristique et le Touring Club écrit dans sa revue : "On ne saurait trop encourager les hôteliers de province à garder la tradition des plats de pays, des condiments de la contrée, bien autrement affriolants pour la grande majorité des touristes que les sauces Béchamel, Colbert et Sévigné qui poursuivent les voyageurs de leurs arômes fadasses et quelconques d’un bout à l’autre du monde habité."*

Il vous reste 82 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut