Lyon : quand la cité de la gastronomie va-t-elle ouvrir ? La date exacte !

Comme toute nouvelle institution culturelle, la Cité de la gastronomie est très attendue. Dès la semaine prochaine, Lyon Capitale sera en mesure de dévoiler le projet dans sa réalisation finale. En attendant, nous connaissons sa date d'ouverture.

"Excellence culinaire lyonnaise et française", "centre culturel", "musée du patrimoine et de l’histoire", "lieu de vie et de création", "lieu où se mijotent les innovations""lieu de rencontres et d’expérimentations".... Les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser la Cité de la gastronomie. Attendue comme les moines font l'abbé, le projet culturel à 14,5 millions d'euros ouvrira ses portes au public dans le Grand Hôtel-Dieu au tout début des vacances d'automne, soit samedi 19 octobre soit lundi 21 octobre.

La nouvelle institution culturelle se veut comme la cerise sur le gâteau du Grand Hôtel-Dieu, vaisseau amiral du patrimoine de la cité des gueules et précipité de l'identité lyonnaise (en plus d'être la plus grande opération de reconversion d’un monument historique en France, 250 millions d’euros, 51 500 m2, conduite par Eiffage).

Aimant à touristes

Pensés comme un aimant à touristes (300 000 visiteurs attendus dès la 1re année, soit l’équivalent du musée des Beaux-Arts de Lyon en 2017, 5,3 millions d'euros de chiffre d'affaires), les 4 niveaux de 1 000 m2 chacun ambitionnent de répondre à un double enjeu, dixit les édiles de la ville : la promotion de l'identité et de l’excellence de la cuisine française, symbolisée notamment par la reconnaissance du repas gastronomique des Français en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco et le développement d'un projet culturel et touristique autour de la gastronomie.

Grand Hôtel-DieuMagmaCultura, le groupe espagnol qui a remporté l'appel d'offres au nez et à au bec d'Operel et de GL Events (Château de Montjuic à Barcelone, Maison Vicens à Barcelone ou encore Ludo-Parc Jardin du Luxembourg à Paris) sera en charge de la gestion de la Cité de la gastronomie. "Il y a une citation que nous utilisons souvent chez MagmaCultura, explique Natalia González sa directrice France : "tous les arts contribuent au plus grand de tous : l’art de vivre"*. Voilà qui nous rapproche immédiatement de la Cité ! La gastronomie, et même au-delà l’art de bien manger, nous semble en effet à la croisée de nombreux chemins tels que la culture, la science, la santé, la technologie, l’économie. La Cité nous a aussi séduits par cette occasion donnée de déculpabiliser le sujet de l’alimentation, grâce à notre approche sensible pour le visiteur."

*Bertold Brecht, Petit Organon pour le théâtre

Casson Mann

Bref, la gastronomie sous l’angle multidisciplinaire ; plaisir, santé, nutrition... Si l'expo permanente a été confiée aux designers britanniques Casson Mann, véritables pointures internationales dans le monde de la scénographie muséale, à l'origine notamment à l'origine de la Cité du vin de Bordeaux, du Centre d’interprétation de l’art pariétal Lascaux IV, fac-similé des Grottes de Lascaux ou du Victoria & Albert Museum de Londres), on reste un peu sur notre faim pour le reste.

Juste qu' "à l’issue de sa visite de la Cité de la Gastronomie, le visiteur doit avoir compris pourquoi Lyon est considérée comme une, si ce n’est la capitale de la gastronomie française."

Le tout pour 12 euros en simple visite, doublé pour avoir le droit de déguster des produits lors des ateliers.

à lire également
1 commentaire
  1. Toucantoco - 10 septembre 2019

    À voir... Difficile de comprendre ce que sera réellement la cité de la gastronomie et ce qu'elle va pouvoir offrir au visiteur. N est on pas tombé dans un ersatz de Ludothèque de l' alimentation en Technicolor ? On peut également s étonner que malgré le choix fait par la commission chargée de désigner la cité de la gastronomie de créer un réseau de villes, celles ci n aient finalement pas jugé utile de travailler en lien les unes avec les autres ...

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut