Café Le Ballon

Lyon Refugee food festival : des chefs étrangers aux fourneaux

Pour sa deuxième édition, le Refugee food festival commence ce mercredi. Jusqu'à la fin de ce week-end, des chefs réfugiés seront aux commandes des restaurants lyonnais.

Grâce au pouvoir universel de la cuisine, ces repas contribueront à faire évoluer le regard sur les personnes réfugiées ainsi qu’à mobiliser les citoyens autour de la table, lieu de rencontres et d’échanges”. Le Refugee food festival, qui débute ce mercredi et jusqu'à dimanche, permet à des chefs réfugiés de s'intégrer socioprofessionnellement. Pour cette deuxième édition, ce sont des chefs malaisiens, syriens ou encore afghans, qui proposeront un menu composé de spécialités culinaires de leur pays d'origine. Près de sept restaurants lyonnais prêteront leurs cuisines à ces chefs, le temps d'un ou plusieurs services.

Mercredi 13 juin :

Le restaurant Les mauvaises herbes accueille Aicha Mahamet Seid (cuisine végétarienne et végétalienne venue du Sahara) pour son service du soir.

Jeudi 14 juin :

Le restaurant Les mauvaises herbes Aicha Mahamet Seid (cuisine végétarienne et végétalienne venue du Sahara) pour son service du soir.

Café Arsene accueille Shahirul Bin Ahmah (cuisine malaisienne) pour son service du soir.

Le restaurant La table d'Althusser proposera pour son service du midi une cuisine syrienne.

Vendredi 15 :

Café Arsene accueille Shahirul Bin Ahmah (cuisine malaisienne) pour son service du soir.

Le Ballon accueille Samer Fallaha (cuisine syrienne) pour son service du soir.

Ravigote accueille Sadia Hessabi (cuisine afghane) pour son service du midi.

Samedi 16 :

Café Arsene accueille Shahirul Bin Ahmah (cuisine malaisienne) pour son service du soir.

Café Arsene accueille aussi Ossama Diyad (cuisine syrienne) pour un brunch.

Le ballon accueille Samer Fallaha (cuisine syrienne) pour son service du soir.

Dimanche 17 juin :

Johnny's kitchen accueille Rishad Lasker (cuisine bengali) pour son service du soir à partir de 19h.

Pour plus d’informations cliquez ici.

à lire également
Bocuse
Chef exécutif de l'Auberge de Collonges pendant 40 ans, Roger Jaloux, distingué Meilleur ouvrier de France en 1976, s'est éteint ce samedi, à l'âge de 76 ans. C'est un autre monument de la cuisine lyonnaise qui s'en va, onze mois après la disparition de Monsieur Paul.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut