Hard Rock café
© Tim Douet

Les premières photos du Hard Rock Café Lyon

La marque de la tribu indienne Séminole de Floride ouvre une franchise à Lyon, dans le quartier Grolée.

Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock café

C'est le 4e Hard Rock Café de France (après ceux de Paris, Nice et Marseille). Il ouvre dans ses portes dans quelques jours (comme ceux d'Ushuaïa ou dOulan-Bator...).

Selon ses deux directeurs, Mathieu Cochard et Thibault Salvat, "nous avons l'objectif de devenir une locomotive de la rue Grolée, avec Uniqlo, à chaque bout de la rue".

La rue Grôlée, qui avait été revendue en 2004 par la Ville de Lyon, puis revendue à la découpe par le groupe Cargill, rachetée par une société luxembourgeoise et propriété du fonds souverain Abu Dhabi Investment Authority (également tôlier de la rue de la République), est en jachère depuis dix ans.

"Il y a une volonté de notre part de faire revivre le quartier Grolée".

Ce sont les voisins , qui ont en moyenne déboursé 4 200 euros du m2 dans cette rue hausmmanienne, qui vont être contents...

Les photos en avant-première.

Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock café

© Tim Douet
Hard Rock Café Lyon ()

© TD
Hard Rock Café de Lyon
Hard Rock Café Lyon ()
Hard Rock Café Lyon ()
Hard Rock Café Lyon ()
Hard Rock Café Lyon ()

En chiffres

1 200 m2

4 millions d'euros de travaux

staff de 54 personnes

2 concerts/semaine

ticket moyen 30 euros

à lire également
Le cuisinier d'origine ligérienne Pierre Gagnaire (dix-huit restaurants et l'un des chefs les plus étoilés du monde) était à Lyon ces deux derniers jours pour un repas à dix mains au Neuvième Art (Lyon 6e) et la présentation d'un nouveau livre. Lyon Capitale l'a rencontré.
3 commentaires
  1. El Baron Again - 27 octobre 2016

    #tribu indienne Séminole de Floride ça m'intéresserait un papier sur le sujetPlus globalement la vraie question n'est pas de savoir si les habitants de Grolée sont heureux ou non de l'arrivée du Hard Rock, mais de savoir si la guitare de Benjamin Biolay sera suspendue au-dessus du bar ou non. Non?

  2. Gilles - 27 octobre 2016

    Vous pourriez aussi faire de la communication gratos pour le café de la Crêche, en bas de la rue Boussange, derrière le gros caillou. Avec une dizaine de photos plein pot. Le patron n'est pas séminole, il n'a pas fait d'école de commerce.

  3. guidoline - 28 octobre 2016

    A quand un article sur le nouveau magasin Mac ou le nouveau concessionnaire BMW ? Avec plein de photos promotionnelles du même acabit. Vous vous souvenez que vous êtes journalistes ? Et que c'est pour ça qu'on vous lit ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut