Le Moment

Le restaurant Le Moment à Lyon change de proprio

Rouget, aile de raie, noix d'agneau, onglet de veau, pinot, brouilly, côte-rôtie... Une cuisine “du cœur” fraîchement installée.

Alexandre Gaillot-Drevon vient de donner les clés de son restaurant Le Moment à Grégory Félix. Le chef, qui possédait le restaurant semi-gastronomique de Vaise depuis 2011, passe donc la main et laisse les fourneaux à un chef prometteur.

Le CV de Grégory Félix parle pour lui : apprentissage chez Jérôme Soonberg (L'Étage, aux Terreaux), Jean Brouilly (Tarare, une étoile Michelin), Christian Sinicopri à La Palme d'Or (deux étoiles), dans le célèbre hôtel Martinez sur la Croisette, à Cannes. En 2006, Grégory Félix est parti pour les îles Caïmans, dans les Caraïbes, travailler aux côtés d'Éric Ripert (trois étoiles Michelin à Manhattan), dans son restaurant Blue du Ritz-Carlton. De retour en France et à Lyon, il s'est escrimé à la Maison Clovis (une étoile Michelin, dans le 6e), a passé quelques mois à la brasserie L'Est de Bocuse puis fait l'ouverture de Marguerite dans le 8e (avec Tabatha Mey, du restaurant Les Apothicaires).

“Je découvre le restaurant Le Moment un peu par hasard et tombe immédiatement amoureux du lieu, raconte Grégory Felix. J’y viens me restaurer régulièrement en me projetant derrière les fourneaux...” C'est désormais chose faite.

Lyon Capitale n'a pas encore testé, mais ça ne saurait tarder.

Le Moment – 33 rue de Saint-Cyr, Lyon 9e (Vaise) – 04 78 83 23 71
Formule à 17,50 €, menu complet à 20,50 €


Bonus

Le samouraï Jocho Yamamoto (déchu, avant de devenir moine hermite) avait la sagesse d'égrener que “le moment, c'est maintenant et maintenant, c'est le moment”. Un homme certes dur, mais juste et intègre. Ses longs commentaires et aphorismes sur son passé de samouraï du domaine de Saga, dans la province de Hinzen, sous les ordres du seigneur Mitsushige Nabeshima, constituèrent le célèbre Hagakure (littéralement “à l'ombre des feuilles”). À Vaise, la terrasse du Moment est aussi camouflée, dans la morne rue de Saint-Cyr. Un terrain arboré de 300 m2, préservé du bruit de la ville.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut