auto-1

Le Petit Paumé : "un guide à prendre à la légère"

Le guide lyonnais, poursuivi pour diffamation par le restaurant La Carte-Blanche depuis plus d'un an, a écopé de la plus lourde amende de son histoire, mardi 4 janvier : 6 500 euros et l'obligation de faire figurer l'intitulé du jugement sur son site Internet. Le Petit paumé avait décerné au restaurateur le titre de "la plus grosse chiasse après repas". Il a annoncé son intention de faire appel.

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné le Petit Paumé à verser 2 000 euros d'amende, 3 000 euros de dommages et intérêts et 1 500 euros de frais de justice au gérant du restaurant La Carte Blanche pour diffamation. La peine devra apparaître sur son site internet. Le guide a fait immédiatement appel de cette décision de justice. Me Nicolas Bes, avocat de l'association d'étudiants depuis 20 ans, a réagi sans se démonter : "ce n'est que la mi-temps, on va se battre jusqu'à la 90e minute au nom de la liberté d'expression".

Un restaurateur humilié

L'affaire a fait grand bruit. Dans son édition 2010, le Petit Paumé a remis le prix "de la plus grande chiasse d'après repas" à trois restaurants : la Carte Blanche, le Tapas Club et le Bombay Palace. Le gérant du premier restaurant, Franck Buscemi, n'avait pas digéré ce palmarès. A l'époque, il venait d'ouvrir son restaurant et a vu cela comme une menace pour son développement. Il a donc entrepris une procédure civile envers le guide mais celle-ci a été annulée pour vice de forme. Les produits utilisés par le cuisinier étant désignés comme faisant l'objet de la diffamation. Mais une carotte peut-elle réellement se sentir humiliée ?

Le gérant ne s'était pas démonté et avait relancé une seconde procédure et porté plainte pour diffamation et propos injurieux envers sa personne. Son avocat, Me Gilles Dumont-Latour, ne remet pas en question le plaisir de lire ni l'esprit "cabotin et insolent" du petit Paumé, mais il considère que "pour des gamins amenés à être chef d'entreprises, on ne peut atteindre la crédibilité d'un homme qui se lève à 6h le matin pour travailler. Mon client s'est senti agressé par le verbe 'empoisonner'. Cuisiner, c'est son métier depuis 18 ans". A l'époque, Franck Buscemi venait de lancer sa propre affaire.

Deux autres restaurants avaient ignoré la critique

Les deux autres nominés de la rubrique de "la plus grosse chiasse d'après repas" en 2010 existent toujours et n'ont engagé aucune procédure à l'encontre du guide. Le Tapas Club avait pourtant eu droit à une critique acerbe se terminant par "il ne vous restera plus qu'à éprouver les périls du trône". Bizarrement, la critique 2009 du restaurant dans le même guide était plutôt élogieuse. Ce qui prouve, s'il le fallait, que le Petit Paumé n'est pas un guide gastronomique, encore moins un guide objectif. L'équipe ne se considérant d'ailleurs pas comme telle. Les "testeurs" changent chaque année, leurs goûts et leurs appréciations avec.

Pour l'avocat des étudiants, Me Nicolas Bes, "le petit Paumé est un guide à prendre à la légère, et à Lyon, tout le monde sait ça depuis le temps". Dès lors, on peut se poser la question : est-ce vraiment le Petit Paumé qui a conduit à la fermeture de la Carte Blanche, le guide peut-il réellement nuire aux restaurateurs ?" En février 2009, le Petit Bulletin, hebdomadaire gratuit lyonnais, publiait une critique très favorable au restaurant la Carte Blanche : "Curieux et drôle, ce chef des expositions pas comme les autres a su créer une ambiance chaleureuse et faire de sa cuisine un véritable art de la convivialité". Au final, on peut se demander si ce n'est pas plutôt la médiatisation de cette affaire qui a nuit à la réputation du restaurateur, plutôt que le testeur du Petit paumé aux intestins fragiles.

A lire aussi : Le Petit paumé devant la justice pour propos diffamatoires, du 13 octobre 2009.

à lire également
Champagne, huîtres, morilles et châteauneuf-du-pape pour la présentation média des Halles du Grand Hôtel-Dieu. "Ici, nous allons inventer les halles de demain et en faire la référence dédiée à la gastronomie". Les yeux bleus de Jean-Paul Pignol brillent. Veste de cuisine au col bleu blanc rouge de Meilleur ouvrier de France bien ajustée, le pâtissier (et […]
1 commentaire
  1. Valois - 25 janvier 2011

    De toute façon, Le Petit Paumé baisse en qualité depuis 1 ou 2 ans. On passe plus de temps à essayer de trouver une critique convenable pour comprendre ce que fais le restaurant que de s'amuser de cet esprit acerbe.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut