Le Lyonnais Lavorel s'offre un restaurant deux étoiles à Courchevel

Le Chabichou de Courchevel appartient désormais à Lavorel. Avec ce septième établissement, le groupe s'affiche comme un acteur majeur du secteur.

Le groupe Lavorel Hotels vient d’acquérir Le Chabichou, un hôtel quatre étoiles, doublé de deux restaurants, dont un auréolé de deux étoiles au guide Michelin et tenu par Stéphane Buron (Meilleur ouvrier de France 2004), un bar, un spa Carita de 1100 m² et un accès direct aux pistes. Le Chabichou devient ainsi le deuxième établissement du groupe dans la célèbre station de Courchevel 1850. Il se différencie de l’hôtel Les Suites de la Potinière 5*, boutique-hôtel contemporain de 15 suites, situé au cœur du village.

Le groupe dirigé par l'ancien magnat de la santé Jean-Claude Lavorel (qui a vendu LVL Medical à Air Liquide 316 millions d'euros) ancre solidement ses attaches à Lyon et dans la région. Après le rachat de Les Suites de la Potinière en 2008, situées au pied des pistes de Courchevel, du Château de Bagnols en 2012 (5*), du Hilton de la Cité Internationale (passé depuis sous l'étendard Marriott) en 2014 (4*), de l'Auberge de Létraz au printemps dernier et du Palace de Menton cet été (5*) et le Kopster Hotel (3*), au  Groupama Stadium de l’Olympique Lyonnais, et désormais du Chabichou, les sept hôtels qui viennent s'ajouter à la compagnie fluviale Les Bateaux lyonnais (ex-Lyon City Boat), rachetée en octobre 2017.

Pour Jean-Claude Lavorel, "Le Chabichou est un lieu emblématique et son restaurant, une véritable institution. Avec ce rachat je souhaite vivement inscrire une nouvelle histoire pour Le Chabichou tout en conservant l’âme de ce lieu si authentique." Aujourd'hui, Lavorel Hotels compte 428 chambres, 4 400 m2 d'espaces de réunions, 6 restaurants (dont deux étoilés ) et 3 Spa.

à lire également
1 commentaire
  1. nico-yzfr6 - 30 octobre 2018

    Mouais... Lyonnais pour les journalistes, luxembourgeois pour les impôts...

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut