©Fred Durantet

La Toque de Lyon, le nouveau chocolat lyonnais

En hommage à la gastronomie lyonnaise et à ses chefs, Vatel lance La Toque de Lyon, un chocolat artisanal confectionné à partir de cacaos grands crus de caractère.

Imaginée par le chef chocolatier Vatel Gourmet, sur une idée d'Alain Sebban, le président de Vatel (1er groupe mondial de l’enseignement du management de l’hôtellerie-tourisme), la Toque de Lyon décline dans son design, comme dans son packaging, l’emblématique chapeau des chefs. Cette spécialité lyonnaise sera présentée dans la toute nouvelle boutique Vatel Gourmet au Grand Hôtel-Dieu, à partir du 27 septembre prochain.

Le chocolat utilisé pour la confection de la Toque de Lyon est l'Extra Bitter 61 % de la maison Valrhona (avec son goût chocolaté intense et puissant sur fond d'amertume). L’intérieur du chocolat permet de découvrir les ingrédients suivants : gianduja noisette lait (praliné noisette et chocolat), chocolat au lait équatorial lactée 5,5 % et crumble amandes et noisettes (poudre amandes et noisettes, cassonade, beurre, farine, fleur de sel de Camargue).

"Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte car, rappelez-vous, 'sans un grain de folie, il n’est point d’homme raisonnable' " (François de La Rochefoucauld).


Pour briller en société

C’est à un ecclésiastique que Lyon doit sa tradition chocolatière : Alphonse de Richelieu, archevêque de Lyon et frère du cardinal. Le prélat lyonnais, pour qui le chocolat était "comme un moyen de modérer les vapeurs de sa rate et de lutter contre la colère et la mauvaise humeur", l’introduit dans la région au milieu du XVIIe siècle, sous l’impulsion d’Anne d’Autriche, l’infante d’Espagne folle de chocolat qui devint l’épouse de Louis XIII.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut