LA TABLE : GARGOTTE DE QUARTIER

Pour 15 euros, pas un de plus, le chef vous sert une entrée-plat-dessert aux petits oignons. Certes, l'endroit est riquiqui ; mais qu'importe, tout le monde se serre et c'est tant mieux. Une petite ouverture donne sur la cuisine où Chantale Madinier et "Mouss" donnent plaisir par la simplicité de la cuisine, zestée d'une pointe d'originalité.

Ce jeudi pluvieux, nous avons commencé par un délicieux soufflé aux brocolis, frais et aérien et une épatante tarte aux noix crémée de gorgonzola. Commentaire : deux mises en bouche, deux réussites. S'en est suivie une cuisse de pintade sauce forestière avec des champignons FRAIS, et un méli-mélo d'épeautre, de seigle, de blé et d'avoine rehaussé de raisins secs. Pour accompagner cette jolie cuisine-maison, demandez à Jean-Michel, le sommelier( et associé) un Tibouren "Clos Cibonne" du domaine André Roux. Plus qu'étonnant ! Car, le tibouren est un cépage, importé d'Italie au XVIe siècle et produit par seulement deux vignerons en France.

Pour l'heure, le Tibouren est encore 16, rue Bonald mais devrait, d'ici quelques semaines (mois ?) déménager dans le centre, dans des lieux plus grands. Même équipe, même cuisine, simplement le nom qui change. Et toujours ce joli rayon de soleil. Dehors, la pluie s'était arrêtée.

Le Tibouren. 16, rue Bonald. 7e.
04 37 28 54 18
du lundi au vendredi (midi et soir) et samedi soir.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut