Figues de Solliès roties, noix, miel, sorbet fromage blanc geranium

Culina Hortus, premier restaurant végétarien digne de Lyon

On a enfin trouvé la perle végétarienne de Lyon. Son nom : Culina Hortus. Un restaurant estampillé gastronomique dont on est revenu totalement enivré.

Carnivore né, nourri au saucisson dès mon plus jeune âge et mordu de côte de boeuf, la viande fait partie de ma mémoire gustative. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours mangé des cuisses de grenouilles, l'été en bord de Saône. L'hiver, à la campagne, on tuait le cochon, chez mes grands-parents. Une tradition populaire répandue depuis l'Antiquité qui permettait de nourrir en viande et charcuterie une famille pendant une année. Boudins, lard, oreilles, pieds, salaisons... tout est bon dans le cochon !

Il était donc totalement improbable de me retrouver dans un restaurant végétarien. Ma seule expérience remonte à plusieurs années quand, jeune journaliste à Lyon Capitale (époque hebdo), j'avais suivi une consoeur (assez branchée sur la question) dans un restaurant (rue Port du Temple ?) 100 % légumiste  : on était parti en prenant nos jambes à notre cou persuadés d'avoir pénétré un mouvement sectaire, dont les membres aux mines patibulaires (mais quand même un peu) semblaient manger par besoin et non par plaisir.

Et ce 11 octobre de l'an de grâce 2018, j'ai eu une révélation. Ma révolution culinaire se nomme Culina Hortus, "jardin potager" en latin. Au point de me dire que si je mangeais tous les jours cette cuisine, je pourrais arrêter la viande !

On vous en fait la démonstration, en long, en large et en travers dans le prochain mensuel Lyon Capitale de novembre (en kiosque vendredi 26 octobre).

Quinoa d'Anjou, combawa, carottes au BBQ, beurre herbes, chips de pain

 

Petit épeautre, chou kale, oignons de Roscoff, potimarron et carvi, pecorino

 

Figues de Solliès roties, noix, miel, sorbet fromage blanc geranium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à lire également
Pizzas et gratinés de ravioles au menu chez Hape. Circuits courts, produits bio, produits de saisons. Bref, une démarche saine. Et du goût par-dessus le marché !
1 commentaire
  1. Galapiat - 12 octobre 2018

    Ils ont trouvés le filon !! réussissant à vendre légumes, herbes, fruits au prix de la viande. Bon appétit.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut