FIFA 15
FIFA 15

PS4 et Xbox One : oubliez FIFA 15 et attendez PES 2015

FIFA 15 ()

FIFA 15

Cet article devait être un test de FIFA 15. Nous avons pu nous amuser avec le dernier jeu de football d'Electronic Arts pendant plusieurs jours. Pourtant, cette année, nous avons décidé de l'oublier et d'attendre PES 2015.

Le roi s'est trop endormi sur ses acquis : tel est le sentiment que l'on ressent lorsque l'on joue à FIFA 15 sur Xbox One ou PS4. Depuis 1995, le jeu d'Electronic Arts livre un combat sans merci face à la franchise Pro Evolution Soccer. Cette dernière a largement dominé l'ère de la PlayStation, avant d'être dépassée en 2007 par FIFA. PES a bien essayé de reprendre sa place de meilleur jeu vidéo de football, en vain. Le résultat final était toujours inférieur à FIFA, toujours devant, même lorsque ses évolutions n'étaient que mineures. Tout pourrait basculer cette année : les ingrédients d'un changement de leader sont au rendez-vous. Allons-nous finir par dire que le roi est mort, vive le nouveau roi ?

FIFA 14 2.0

FIFA 15 sortira sur consoles ce jeudi 25 septembre. Nous avons pu tester pendant plusieurs heures cette version qui n'est pas mauvaise, bien au contraire. Electronic Arts a soigné son bébé : les graphismes sont magnifiques, le rendu du gazon est à se damner et son apparence évolue durant les matchs. De son côté, le comportement des gardiens de but vient de franchir une nouvelle étape en matière de réalisme. L'ambiance a également été soignée avec de nombreuses petites améliorations comme un public plus dynamique ou des joueurs qui s'emportent après une faute ou un but raté à la dernière minute. FIFA 15 est très simple à prendre en main, procure un plaisir immédiat et il propose un contenu gargantuesque qui devrait offrir de nombreuses heures de jeux aux passionnés. Ces nouveautés et l'expérience proposée ne parviennent pas à enlever le sentiment que le jeu ressemble davantage une belle évolution de FIFA 14 plus qu'une réelle révolution. Des petits détails commencent à déranger comme un rythme trop rapide qui donne l'impression de regarder un match en accéléré ou bien une inertie qui manque cruellement de réalisme. Malgré un bilan positif, FIFA 15 s'est définitivement trop reposé sur ses acquis. Une opportunité à saisir pour la concurrence.

Une démo de PES 2015 qui change la donne

Ce mercredi 24 septembre, un jour avant la sortie de FIFA 15, les studios Konami proposeront une démo de PES 2015 sur PS4, PS3, Xbox One et Xbox 360. Là encore, nous avons pu la tester en avant-première et notre constat est sans équivoque : cette version non aboutie du jeu avec un contenu rachitique nous a plus passionné que la version complète de FIFA 15. PES 2015 a opté pour la carte du réalisme et cela se ressent dès le début : les constructions de jeu demandent réflexion, la vitesse des actions est plus lente, presque parfaite, tout comme l'inertie.

PES 2015 ()

PES 2015

La carte du réalisme

Les gestes techniques semblent plus naturels quand ils sont définitivement trop parfaits dans FIFA. C'est peut-être cela toute la différence entre les deux jeux. Dans PES 2015, les joueurs sont des sportifs avec leurs qualités, mais aussi leurs défauts. Dans FIFA 15, ils s'apparentent souvent à des super héros modernes capables de tout réussir. L'ensemble est effectivement très beau et fait plaisir à voir, mais manque cruellement d'inattendu, de chaos. De même, en optant pour un rythme plus lent, Konami permet aux joueurs d'être plus stratégiques, de temporiser quelques instants avant de lancer une attaque. Les tactiques choisies ont un véritable impact lors des confrontations et tout but en devient bien plus jouissif. Il faudra se battre pour marquer ! Parallèlement, PES 2015 est simple d'accès, mais il faudra du temps pour le dompter. Les amateurs de compétition en ligne ou de tournois pourraient bien trouver leur nouveau chouchou tant le jeu regorge de subtilités qui peuvent faire la différence lors d’un match. On ne pensait pas écrire cela à nouveau un jour, mais FIFA 15 est bien plus arcade que PES 2015, qui de son côté joue un peu plus la carte du réalisme.

 

Graphiquement, deux écoles différentes

Aucun doute à avoir, FIFA 15 est une jolie claque graphique. Les stades sont magnifiques comme les joueurs. Pourtant, là encore tout est trop parfait, trop propre. Les visages et corps de footballeurs les font ressembler plus à des figurines que des athlètes. De son côté, PES 2015 semble moins beau. La pelouse de la démo fait peine à voir et l'aliasing est parfois présent (effets de scintillement). Malgré ce constat, le jeu révèle vite son atout : les visages et les gabarits des joueurs. Là encore, ils semblent être plus vivants, plus humains, plus réalistes. Sans arriver au rendu graphique d'un NBA 2K14, le travail sur les regards et les expressions faciales des athlètes renforcent l'immersion. Tout n'est pas parfait, voire franchement étrange à certains moments, mais le parti pris est plus intéressant.

Attendez PES 2015 avant d'acheter FIFA 15

FIFA 15 sort ce jeudi 25 septembre, PES 2015 n'arrivera que le 13 novembre. Deux mois séparent les frères ennemis et le second a encore quelques jours devant lui pour être amélioré. En l'état actuel des choses, PES nous a enthousiasmé, optant pour une approche plus réaliste et profitant du fait que FIFA s'endorme sur ses lauriers. Il va falloir que le jeu confirme maintenant tout son potentiel et propose du contenu à la hauteur de ses ambitions. Pour la première fois depuis longtemps, le bébé de Konami se présente sous un meilleur jour. À voir si le soufflet ne retombe pas rapidement. Le bilan est là : cette année, nous avons envie d'oublier FIFA et d'attendre PES. Au pire des cas, il est toujours possible de prendre le premier et de le revendre sur le marché de l'occasion quand le second arrivera. Cette guerre virtuelle s'annonce passionnante.

à lire également
L'équipe de football de Hauts Lyonnais n'aura pas le droit d'accéder en National 2 à cause "d'une règle sortie de nulle part", selon son président. Interrogé par Lyon Capitale, il ne décolère pas après cette décision prise par la Fédération Française de Football. 
3 commentaires
  1. nicfurry - 24 septembre 2014

    Franchement bravo au testeur. je joue a Fifa depuis le 08 et ce dernier opus est juste nul. Vitesse d'Olive et Tom, passe Ping Pong, je dois dire que même les graphismes ne me plaisent pas mais ça c'est tres subjectif. Votre test est très respectable au regard des autres tests qui commencent à tomber et qui frise la faute professionnelle...Merci

  2. Florent Deligia - 24 septembre 2014

    Bonjour, merci pour votre message. FIFA 15 est bien trop rapide et ne laisse pas le temps de construire efficacement ses attaques. Face à la concurrence, les équipes d'EA vont devoir relever la barre et le joueur sera au final gagnant. Le retour du PES dans l'arène est une excellente chose. À très bientôt sur lyoncapitale.fr

  3. nicfurry - 24 septembre 2014

    Re Florent, juste une petite précision, j'ai laissé tombé le fifa 15 (acheté 30 euros sur le store asiatique de la xboxone ) pour me consacrer à la démo de PES. Sans encore parler du 'retour du roi', on peut affirmer sans rougir que le titre de meilleur simulation sportive de la Gamescom n'est pas volé. De plus, des forums commencent à remonter des critiques contre fifa qui ne font que souligner les points négatifs soulevés dans votre test...un vrai test c'est rare. Merci.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut