Les déesses de l'aviron
© Alexandre Lek

Caluire : les dieux de l’aviron ont trouvé leurs déesses

On connaît par cœur les dieux du stade et depuis quelque temps les dieux de l’aviron qui se dévêtent pour un calendrier tout en charme. Cette année, le club d’aviron de Caluire a misé sur une nouveauté : l’arrivée de jeunes filles qui, elles aussi, posent nues.

Photos en noir et blanc, tout en subtilité, presque poétiques. Le calendrier des dieux de l'aviron a su se faire une place depuis son arrivée en 2012. Chaque année, à la période de Noël, les jeunes hommes du club de Caluire posent nus pour récolter un peu d'argent "pour investir et s'entraîner un peu mieux”. Pour l'édition 2018, surprise : six rameuses se sont invitées devant l'objectif. "Cette année, elles ont voulu participer”, explique un des trois photographes, avant de rappeler que, depuis plusieurs années, le club est aussi partenaire de la Gay & Lesbian Rowing Fundation, une association américaine qui lutte contre l'homophobie. Un calendrier mixte, autant que le sport. Le calendrier est disponible au club de Caluire, ou sur le site Lesdieuxdelaviron.com. Il coûte 15 euros, frais de port non compris.

“Ça nous permet d’avoir plus de matériel”

Les bateaux qui suivent les rameurs peuvent coûter entre "5 000 et 20 000 euros", explique un adhérent. La vente du calendrier permet d'acquérir du nouveau matériel, coûteux, mais aussi de faire rayonner ce sport. "Les premières années, on vendait environ 200 calendriers. Mais ça fait trois ans qu'on en vend à peu près mille, en France, mais aussi beaucoup en Europe et même au Canada", explique un des trois photographes. Comme une nouveauté n'arrive pas seule, cette année quelques membres du club de Grenoble ont aussi pris la pose devant l'objectif.

à lire également
Pompiers
Scolarisés au collège André Lassagne de Caluire-et-Cuire, la vingtaine d'adolescent a été transférée vers l'hôpital Femme Mère Enfant de Lyon, après une intoxication alimentaire collective.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut