Collomb et Mercier
© Tim Douet

Métropole : le nouveau Rhône gagnant à vie

Michel Mercier et Gérard Collomb ont encore franchi une étape dans la création de la métropole de Lyon, qui sera effective le 1er janvier, en fixant l’horizon budgétaire des deux collectivités. Le Grand Lyon versera à vie une rente de 75 millions au nouveau conseil général pour lui garantir le même “train de vie”.

Le nouveau département du Rhône, qui deviendra réalité le 1er janvier avec la création de la métropole, va naître avec une cuiller en argent dans la bouche. Dans les tractations financières qui ont été menées pour séparer l'actuel conseil général du Grand Lyon, Gérard Collomb et Michel Mercier avaient intégré un critère permettant aux deux collectivités d'avoir les mêmes marges de manœuvre une fois séparées. Et le calcul tourne à l'avantage du nouveau Rhône, qui bénéficiera chaque année et à vie d'une rente de 75 millions d'euros.

Pour aboutir à ce calcul, la métropole et le conseil général se sont réparti recettes et charges en fonction de leur emplacement géographique. Au bout de six mois de réunion entre politiques et services des deux assemblées, Gérard Collomb et Michel Mercier en sont arrivés à ce constat : 74 % des charges et 76 % des recettes vont à la métropole. Le différentiel est donc négatif pour le nouveau conseil général replié sur le Beaujolais. D'où la compensation à vie que versera la métropole.

“Un bon accord pour la métropole et un très bon pour le département”

Fixée à 75 millions d'euros, cette compensation pourra être révisée dans un an et sera ensuite versée à vie, quel que soit le contexte financier des deux collectivités. "C'est un bon accord pour la métropole et un très bon accord pour le département", sourit Michel Mercier, premier vice-président UDI du conseil général et cofondateur, avec Gérard Collomb, de la métropole.

"C'est bien pour l'un et l'autre", estime le maire de Lyon. Gérard Collomb tempère l'aspect “cadeau à vie” en noyant cette somme dans le futur budget du Grand Lyon : "Nous récupérons 1,1 milliard d'euros de budget."

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut