La loi sur la transition écologique adoptée à l’Assemblée

La loi sur la transition énergétique a été adoptée, mardi 14 octobre, par les députés français.

La polémique autour de la gratuité des autoroutes le week-end a presque fait passer au second plan l'adoption hier, à l'Assemblée nationale, du projet de loi sur la transition énergétique. Ce texte, porté par Ségolène Royal, a été adopté à 314 voix pour, 219 contre.

Il prévoit une diversification du mix énergétique français, avec un abaissement à 50 % de la part du nucléaire en 2025 en France, et l'élaboration d'une stratégie bas carbone. La rénovation des bâtiments, les transports propres, l'économie circulaire, les énergies renouvelables, la sûreté nucléaire, la simplification des procédures et la gouvernance font partie des objectifs du texte, enrichi de 524 amendements par les députés.

Les Verts et les radicaux de gauche ont voté pour ; l'UMP, en revanche, s'est prononcée contre. Le projet de loi doit maintenant être examiné à la mi-décembre ou en janvier au Sénat. Le Gouvernement espère le voir adopter définitivement avant fin 2015 et la tenue du sommet mondial sur le climat à Paris.

à lire également
péage
Alors qu'un accord secret a prolongé les concessions autoroutières des sociétés françaises, dont celle de Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), qui exploite les axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, un lanceur d'alerte grenoblois a déposé un recours auprès du Premier ministre pour demander son annulation.
Faire défiler vers le haut