Polémique: la BPI doute de la viabilité des Atelières

La Banque publique d'investissement a désapprouvé, ce vendredi, la "polémique publique" autour des Atelières, par voie de communiqué.

Alors que les Atelières semblent reprendre espoir au terme d'une semaine mouvementée, la Banque publique d'investissement a dénoncé la bruit médiatique qu'elles ont provoqué. "Il serait regrettable de faire croire aux Français, aux contribuables et aux entrepreneurs que l'action de la Banque Publique d'Investissement dépend de l'entretien de polémiques publiques, alors que ce n'est pas le cas" déplore-t-elle.

Et de remettre en cause la viabilité de la coopérative villeurbannaise. Ainsi, Bpifrance estime que les Atelières n'auraient pas fourni les preuves de leur capacité à rembourser un emprunt, avec "300.000 euros de vente pour 850.000 euros de dépenses aux derniers comptes". Quant aux fonds propres de l'entreprise, ils étaient "négatifs" selon le communiqué. La BPI attend donc le 21 mars, date à laquelle les Atelières tiendront une assemblée générale devant préciser les perspectives de financement pour l'année 2014. Si toutes les conditions sont réunies, elle affirme qu'elle "contribuera à un plan de financement en accordant sa garantie aux prêts accordés par les établissements bancaires, le cas échéant à hauteur de 70%".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut